La chanteuse a beau avoir derrière elle une carrière aussi longue que brillante, c’est son physique et seulement son physique qui retient l’attention. Invitée de l’émission 20h30 le dimanche, l’ex femme de Johnny Hallyday a été vivement critiquée pour son abus supposé de botox, cette substance que les hommes et les femmes se font injecter dans le visage pour combler les rides et apparaître plus jeunes. Si certains internautes ont défendu celle qui chante La plus belle pour aller danser, d’autres l’ont critiquée avec une réelle violence.

Un nouvel album à 77 ans pour la chanteuse

Les années passent, mais la passion de Sylvie Vartan pour la chanson ne s’efface pas. A 77 ans, elle sort en effet un nouvel album, intitulé Merci pour le regard. Pour l’occasion, elle a fait confiance à la jeune génération, puisque certains titres sont notamment signés par Clara Luciani. Invitée à l’émission 20h30 le dimanche, l’artiste en a profité pour se confier, elle qui souffre d’angoisses le dimanche soir, comme beaucoup de français : « Quand on travaille et que l’on a des choses à faire, ça va. Mais le côté, le monde qui s’arrête, c’est un peu angoissant« .

Il faut dire que la chanteuse est une grande stressée. Et oui, malgré des décennies de succès, elle connaît encore ce trac qui fait accélérer le rythme cardiaque avant de monter sur scène. Et même quand il s’agit de se retrouver face à un public moins nombreux dans une salle intimiste. « J’ai toujours eu le trac. Il amplifie. Par exemple demain, je vais faire quelque chose d’extrêmement périlleux, que je n’ai jamais fait puisque j’ai toujours chanté dans de gros endroits avec beaucoup de monde. Là j’ai voulu que ce soit dans un théâtre parce que j’en ai toujours rêvé, même enfant. J’ai choisi expressément des chansons qui sont théâtrales« .

Sylvie Vartan critiquée sur son apparence physique

Mais si la chanteuse s’est confiée à coeur ouvert, les internautes n’ont visiblement pas retenu son élégance ni son talent, mais se sont concentrés pour certains sur son apparence physique. Ils l’accusent d’avoir abusé du botox ou de la chirurgie esthétique et d’être méconnaissable. Certains messages n’y vont pas par quatre chemins et font bien savoir à quel point ils désapprouvent cela :

« Chère Sylvie Vartan, je ne me lasse d’écouter votre dernier album, moderne et intimiste, avec votre voix chaleureuse et sensible. Pour votre beauté, vous devriez prendre conseil auprès de votre aînée Judith Magre qui a su rester elle-même malgré les années » ; « On vient de se taper Sylvie Vartan il faut qu’elle prenne sa retraite et les femmes botoxées vu l’âge de cette personne il faut arrêter que des personnes âgées se fassent du fric quand on est vieux on s’arrête » ; « Je n’ose pas imaginer la tête de Sylvie Vartan au réveil et sans maquillage« .

Heureusement, Sylvie Vartan peut compter sur le soutien de certains téléspectateurs qui ne veulent pas voir ce genre de remarques sexistes prendre le dessus et qui défendent la chanteuse en mettant notamment en avant ce qui compte, à savoir son talent : « Bravo ! Une carrière internationale, une vie extraordinaire… mais on est sur Twitter, pas vraiment un lieu d’empathie… Mais Sylvie poursuit sa route et s’en fiche totalement ! » ; « Au lieu de critiquer le visage de Sylvie Vartan écoutez ses albums (50 au total) riche de 60 ans de carrière » ; « 20h30 le Dimanche avec Sylvie Vartan… qu’est-ce qu’elle est toujours aussi belle ».

Les femme qui vieillissent dans le milieu artistique : un problème de société

La question n’est pas de savoir, finalement, si Sylvie Vartan vieillit bien ou non, si Sylvie Vartan a abusé ou non d’injections de botox. La question est plutôt de savoir pourquoi les chanteuses et actrices sont de plus en plus nombreuses à vouloir ralentir les effets du temps sur leur visage. Et la réponse est simple : le sexisme est encore aujourd’hui inscrit dans l’ADN du show business. Une femme qui vieillit naturellement sera critiquée, tout comme une femme qui vieillit en ayant recours à des injections ou à de la chirurgie esthétique. Le problème, c’est qu’on ne laisse pas les femmes vieillir, on ne leur laisse pas la place qu’elles méritent.

Alors plutôt que de se demander à quoi ressemble Sylvie Vartan le matin au réveil, pourquoi ne pas plutôt être reconnaissant qu’une des plus grandes chanteuses françaises nous fassent encore l’honneur, à 77 ans, de nous offrir un nouvel album ?