Alors que le coronavirus circule encore, on se demande bien à quoi ressembleront les vacances. On fait le point sur les rumeurs.

Le calendrier des vacances totalement remis en question

Que se passe-t-il ?

Encore que tout le monde espérait que le vaccin amélioré notre quotidien, il n’en est rien. Plusieurs variants de la Covid-19 viennent anéantir les espoirs des anxieux. Quant aux septiques, ils estiment que c’est pas la solution et n’en démordent pas : ils ne le feront pas ! Alors que les deux camps s’affrontent, des problèmes logistiques remettent tout en question. C’est pourquoi, à l’approche des vacances scolaires, le gouvernement travaille sur plusieurs scenarii. nous considère qu’il a du pain sur la planche s’il veut arriver à contenter tout le monde !

Depuis la Toussaint, les restaurants voient la situation qui se dégrade de jour en jour. En effet, une fois le second confinement levé, le couvre-feu change totalement les habitudes des Français. D’abord fixé à 20 heures, il a été réduit de deux heures pour éviter les rassemblements ou l’achat de denrées alcoolisées. Même les supermarchés doivent se plier à cette règle d’un autre temps. Critiquée en masse par les Français, est-elle au moins efficace ? Seul le temps le dira. D’ailleurs, ce ne sont pas les seuls bouleversements auxquels la population devrait s’attendre dans les prochaines heures. En effet, le mois de février / mars se consacre généralement aux vacances. Mais avec la progression de l’épidémie dans certaines régions, pas sûr qu’elles puissent accueillir des touristes.

Une année 2021 blanche ?

Actuellement, il n’y a personne dans les stations de ski. Exaspérés par cette situation qui s’éternise, les professionnels du secteur implorent l’État de trouver des solutions viables. Après tout, cela faire un an qu’ils n’ont personne sur les remontes-neige. Il y a quelques mois, les férus de sport d’hiver se demandaient même s’ils n’allaient pas prendre un billet d’avion pour kiffer un peu. Or, avec la fermeture des frontières, à tort ou à raison,la rédaction de nous se demande si le déplacement inter-region va être maintenu.

Alors que le mystère reste entier, aucune allocution du président de la République n’est prévu. À l’affût sur leur smartphone, les Français échangent et débâtent au sujet d’un troisième confinement. À l’instar de certains pays en Europe, la colère commence à gronder. Dans cet article, nous énonçait les jours fériés prévus pour 2021. Du reste, si la surpression des vacances vient à se confirmer, comment l’État compte-t-il rattraper les choses ? Épuisés moralement, les enfants comme les adolescents ne décolèrent pas. Affaire à suivre…