Henry-Jean Servat, ex-chroniqueur de l’émission Télématin qui avait attaqué son employeur en justice, vient d’obtenir une belle indemnité. France Télévisions va devoir lui donner 134.000 euros d’indemnités. nous vous livre tous les détails.

Pour Henry-Jean Servat, c’est un beau succès ! L’ancien chroniqueur de Télématin vient d’obtenir un montant de 134 000 euros, que France Télévisions va devoir lui régler.

Une victoire pour Henry-Jean Servat

Ecarté de l’émission matinal de France 2 à l’été 2019, l’homme a souhaité attaquer la chaîne du service public devant les prud’hommes de Paris. Pour obtenir gain de cause, il avait donné au tribunal les 680 contrats à durée déterminée qu’il avait signé depuis l’été 2006.

Selon le journal Le Parisien, la justice a renommé ces contrats en CDI le 2 juillet dernier. Qu’est-ce que cela a changé ? Cela lui permet de toucher les indemnités qu’il attendait raison du “licenciement sans cause réelle et sérieuse“. Mais pour son avocat, Jonathan Bellaiche, il est surtout crucial que ce système ne se reproduise plus à l’intérieur de France Télévisions, qui n’a pour pas voulu faire de commentaire jusqu’à présent.

Le renouveau de Télématin

Beaucoup de départs ont eu lieu à Télématin l’année 2019, comme par exemples Sarah Doraghi, Marie Mamgioglou mais aussi Anissa Arfaoui. La raison : la production a voulu renouveler l’image de l’émission, en passant par un changement de chroniqueurs. Alors que la plupart sont partis sans esclandre, Henry-Jean Servat avait voulu de ne pas se laisser faire. Au vu des récentes informations, visiblement, il a eu raison !

Alors que tout semblait bien se dérouler sur le plateau, la chaîne publique a décidé de remplacer Laurent Bignolas qui ne séduisait pas assez les téléspectateurs et téléspectatrices. Pour la plus grande surprise de tous, c’est Thomas Sotto et Julia Vignali qui vont prendre sa place en septembre pour animer ensemble Télématin. Julia est assez connue du public car présente le programme Le Meilleur pâtissier sur M6.

En ce qui concerne Thomas, c’est aussi un célèbre journaliste d’RTL. A leurs côtés, on verra aussi Johanna Ghiglia qui quitte donc FranceInfo. Que de bouleversements pour cette rentrée 2021/2022 ! nous a souvent eu l’occasion de vous parler de Télématin, une émission qui est devenue culte.

Henry-Jean Servat, une figure mondaine

Henry-Jean Servat est une personnalité assez connue dans l’univers mondain. Fils d’un industriel, Henry-Jean Servat est né en mars 1949 à Montpellier. Ayant obtenu un doctorat en lettres, il se dirige vers le journalisme et entre à l’ESJ de Lille.

Ensuite, il obtient une bourse étude qui lui permet d’étudier aux Etats-Unis, dans la fameuse université du Massachusetts, à Amherst. Il écrit son mémoire de fin d’études sur la comédienne Marilyn Monroe, Marilyn dans le miroir aux illusions d’Hollywood. Henry-Jean Servat commence sa carrière au journal Midi Libre, avant d’être pris comme critique théâtre et cinéma au journal Libération. Il rejoint après la rédaction du magazine Paris Match en 1986, où il va faire une grande partie de sa carrière.

En 2006, il intègre l’émission matinale Télématin animée par William Leymergie, sur France 2. Ce dernier lui donne une chronique (Carré VIP) dans la rubrique culture du programme. Le public découvre son visage et il devient un chroniqueur phare du programme. Très cultivé et original, il impose progressivement son style. Depuis 2015, il anime aussi l’émission La nouvelle séquence du spectateur sur la chaîne Melody.

En septembre 2019, il quitte la matinale Télématin, après 13 ans de services, en même temps que plusieurs chroniqueurs historiques de l’émission. Fan du septième art, il fait lui-même quelques apparitions à l’écran, au cinéma (L’homme qui aimait les femmes, People : Jet set 2), et à la télé (Nés de la mère du monde, Trois Contes).

En 2006, il monte sur scène dans le rôle de Ponce Pilate dans le spectacle de Robert Hossein, Ben Hur. Henry-Jean Servat se lance également dans la mise en scène et la réalisation. Il met en scène l’opéra La Traviata. Il a aussi participé à la réalisation de plusieurs documentaires (A la Recherche de Gustave Courbet et Premières Dames). A l’été 2019, il présente son spectacle au festival d’Avignon, Secrets & confidences so chic, où il parle de ses rencontres avec de nombreuses personnalités.

Il appartient à la Fondation Brigitte Bardot, dont il est l’un des ambassadeurs. Au printemps 2020, Henry-Jean Servat a présenté sa candidature aux élections municipales de Nice, aux côtés de Christian Estrosi, maire sortant.