Fin décembre dernier, Sylvie Tellier était victime d’un accident de ski. La patronne des Miss France avoue qu’elle a bêtement empiré son état. Explications.

Un repos bien mérité. Quelques jours après le sacre de Diane Leyre et après avoir passé de nombreuses semaines à préparer les Miss régionales à l’élection nationale, Sylvie Tellier s’octroyait quelques jours de vacances lors des fêtes de fin d’année. Un séjour au ski, à Avoriaz, avec son mari Laurent et ses trois enfants, Oscar, Margaux et Roméo – respectivement âgés de douze, huit et trois ans et demi. C’est le 27 décembre 2021, en fin de matinée, que ses vacances se sont transformés en cauchemar. Pourtant skieuse expérimentée, Sylvie Tellier a chuté. Violemment. « Je ne tombe jamais ! », assure-t-elle dans les colonnes de Gala ce jeudi 12 mai.

Sauf que cette fois, ses skis « se sont emmêlés dans une courbe ». « Je n’ai pas eu la présence d’esprit de les recaler. Je suis tombée, et je n’allais pas assez vite pour déchausser. Là, j’ai entendu un crac dans mon genou ! », se remémore-t-elle. Après cinq minutes les fesses dans la neige, Sylvie Tellier s’est finalement relevée et a redescendu la piste sur une jambe. « Je n’avais pas envie d’embêter les garçons qui m’accompagnaient, pas envie d’embêter les secours, pas envie de descendre en barquette », avoue-t-elle, avant de reconnaître : « Je suis d’un tempérament, comment dire, un peu fier. Un peu dure au mal, aussi ». De sa blessure, la directrice générale de la société Miss France a imaginé s’être simplement tordu le genou, estimant que « ce n’est pas grave ».

Sylvie Tellier a fait « tout ce qu’il ne faut pas faire »

« Une fois rentrée dans son appartement d’Avoriaz, elle prend un bain chaud, fait une sieste », rapportent nos confrères. Et la principale intéressée de concéder : « Tout ce qu’il ne faut pas faire ! » De quoi empirer bêtement son état. Au réveil, son articulation a triplé de volume. Les ligaments de son genou droit ont lâché. « Après être restée trois jours vautrée dans un canapé pour ne pas gâcher les vacances de la famille, je suis rentrée à Paris en ambulance », raconte-t-elle. La suite, on la connaît. Après une opération puis une greffe, Sylvie Tellier enchaîne désormais les séances de rééducation pour retrouver la totale motricité de son genou. Près de cinq mois après sa blessure, sa guérison est en bonne voie. Pour preuve, elle a même accompagné sa protégée lors de son voyage d’intégration.