Il y a peu, Rym Renom et son chéri Vincent ont annoncé attendre leur deuxième bébé. Aux anges, les deux jeunes parents avaient fait l’annonce sur les réseaux sociaux. Mais il semblerait que Rym vive une grossesse assez compliquée. Elle se confie sur ces symptômes qui lui rendent la vie dure !

Rym Renom et Vincent Queijo font leur annonce

C’est sur leurs réseaux sociaux que Rym Renom et Vincent Queijo (qui vont bientôt se marier) ont choisi de faire leur annonce. Alors que ça fait déjà plusieurs mois que leur communauté leur demande à quand le deuxième bébé, il semblerait que la petite famille ait décidé de sauter le pas et de s’aggrandir.

Il y a peu, Rym a choisi de poster une photo d’elle aux côtés de sa petite famille, et dévoilant un test d’échographie où elle annonce attendre son 2ème bébé avec Vincent.« Heureuse de vous annoncer l’arrivée de notre deuxième merveille !! Je vais enfin pouvoir me livrer à vous et partager tous les moments à venir #lafamillesagrandit » écrivait-elle en légende du poste. Très vite après, c’est Vincent qui a annoncé la nouvelle : « Un deuxième cadeau du ciel. La famille s’agrandit ».

Rym Renom vit une grossesse difficile

Et si la belle fait parler d’elle aujourd’hui, c’est parce qu’elle s’est confiée sur les différents symptômes que lui a causé cette seconde grossesse. Au plus mal, celle qui a l’habitude de demander conseil à ses fans se confie : « (…) Moi en tout cas les filles je ne peux pas boire trop d’eau donc je bois de l’eau gazeuse ! Depuis le début de l’eau gazeuse mais là je ne fais que ça ! »

Avant d’ajouter : « Parce que depuis le début la gynéco m’avait dit de boire du coca mais moi je n’arrive pas avec les sodas ! Et je vous jure un jour j’ai vomis le coca et je pense que ça a été le vomi le plus dégueulasse de ma vie ! Le goût était… Du coup depuis que j’ai vomis le coca je n’ai plus retouché à cette boisson là. Du coup que de l’eau gazeuse. La nourriture c’est une longue histoire. En fait la gynéco m’a conseillé comme quand j’étais enceinte de Maria, de manger plusieurs petits repas dans la journée, au lieu de manger trois fois par jour des gros repas. »

Puis de finir : « C’est vrai que j’ai changé toutes mes habitudes parce qu’en fait j’aime bien manger les grands repas, trois fois par jour. Je n’arrive pas à picoter toute la journée du coup là j’essaie de changer un peu mes habitudes, ce n’est pas facile parce que c’est vrai que j’aime bien prendre des grands petits déj. Et là c’est un peu compliqué. Mais c’est vrai que je vomis un peu moins… Du coup ! »