Cette ancienne candidate de “Koh-Lanta” a traversé des épreuves terribles dans sa vie. Ce 27 juin, elle marque une date anniversaire funeste sur Instagram, deux ans après la mort de son fils.

Raphaële est l’une des anciennes candidates de Koh-Lanta qui a marqué l’aventure. Le public la suit encore puisque ce sont plus de 10 000 internautes qui sont abonnés à son contenu sur Instagram. À ses côtés, ils partagent ses joies et ses peines. Ils ont donc été là pour la naissance de sa fille Charlotte. Un réel bonheur pour cette maman dévouée. Mais avant d’être comblée par la venue au monde de sa deuxième fille, Raphaële perdait un petit garçon. Il s’appelait Morgan et a perdu la vie quand il était dans le ventre de sa maman, alors enceinte de sept mois. Ce fut une terrible épreuve pour cette ancienne aventurière de Koh-Lanta. Et deux après le drame, elle en parle encore comme d’une douleur vivre et “impossible à oublier”.

nous vous propose de découvrir le témoignage poignant de Raphaële sur ce sujet. Sur son compte Instagram, elle se confie auprès des internautes. C’est sans doute une façon de partager sa peine avec ses abonnés. Mais aussi certainement une façon de faire écho aux personnes qui, comme elle, souffrent d’une blessure irréparable. Une blessure que bien des gens estiment pourtant réparée grâce au temps qui passe. Or, Raphaële est très claire sur ce point, elle ne pourrait jamais refermer cette plaie.

Raphaële porte en elle le poids d’une douleur encore vive

Les fans de Raphaële ont tendance à penser qu’elle est capable de se dépasser au-delà de la raison. De trouver en elle des ressources insoupçonnées pour faire face à l’adversité. Les épreuves sur son parcours, Raphaële les affronte en effet avec la tête haute. Mais ce n’est pas parce qu’elle est l’une des championnes des duels de Koh-Lanta qu’elle peut encaisser les épreuves de la vie sans en souffrir.

Raphaële ne se remet effectivement pas d’avoir perdu son fils. Impossible, nous en convient, de mesurer l’immensité de sa peine. Seules les personnes qui ont vécu une situation similaire pourraient prétendre comprendre la douleur de cette ancienne aventurière de Koh-Lanta. Et encore, il ya fort à parier que deux situations similaires ne se valent pas. Alors, c’est en son nom que Raphaële évoque sa douleur. Une douleur qui semble toujours aussi vive malgré les deux années qui se sont écoulées depuis le drame.

Un anniversaire funeste qui continue de tourmenter cette jeune maman

“Cela fait 2 ans aujourd’hui… Je pensais que j’avais vécu le pire moment de ma vie en ayant perdu ma mère a l’âge de 15 ans… Mais te perdre toi mon bébé mon petit ange, mon Morgan, a été la blessure la plus douloureuse que j’ai pu connaître !” écrivait-elle le 27 juin sur son compte Instagram.

“Porter un enfant 7 mois, l’aimer le chérir, le sentir bouger, vivre avec lui au quotidien, là tout au chaud au plus profond de moi, pour au final te tenir enfin… sans vie… Un bout de moi est parti avec toi… Un bout de moi qui ne reviendra jamais…” En effet, la rédaction d’Objeko ne saurait imaginer la terrible épreuve que cela peut être que de perdre son fils après 7 mois de grossesse. Toutes nos pensées accompagnent donc Raphaële.

“Et elle est là cette blessure à laquelle personne ne pense plus, cette blessure 2 ans après que chacun croit renfermée… Mais elle est bien là, déchirante et impossible à oublier ! Et je sais que de la haut tu veilles sur nous et sur tes sœurs, je sais que tu es la avec nous à chaque instant et je sens ta présence chaque fois que Charlotte regarde dans le vide et sourit sans raison ! J’ai 3 enfants, 2 magnifiques filles et un petit ange” concluait-elle. Ce message fera certainement pleurer beaucoup de ses fans. Mais ils sauront aussi lui montrer qu’ils sont là pour la soutenir.

Dans les commentaires, ce sont des avalanches de douces pensées envers Raphaële qui se manifestent. D’autres osent également partager sa douleur en évoquant la leur, ayant assumé la même perte. La solidarité peut parfois être immense sur les réseaux sociaux. Et Raphaële sait qu’elle peut compter sur le soutien de ses abonnés envers et contre tout. Bien que cela ne la libère pas de sa souffrance, elle sait qu’elle doit rester forte pour ses deux filles et son mari.