Pierre Perret est un auteur, compositeur et interprète qui continue de marquer l’histoire de la chanson. Ses textes sont candides et engagés à la fois, presque enfantins. Mais derrière ce masque se cache une terrible souffrance.

Pierre Perret fêtera ses 87 ans le 9 juillet prochain. Il semble en pleine forme et toujours avoir le sourire. Pourtant, un drame s’est joué dans sa vie personnelle et il n’en a jamais vraiment parler. À l’approche de son anniversaire, c’est l’occasion pour nous de faire le pont sur la vie et la carrière de Pierre Perret. Sa carrière qui commence en 1956 et qui ne semble pas prête de s’arrêter. En effet, le chanteur a encore des choses à dire et tant que ses jambes le porteront pour marcher et qu’il aura de la suite dans les idées, il ne se privera pas de se faire entendre.

Pierre Perret est un poète meurtri par le décès de sa fille

Pierre Perret travaille avec plusieurs maisons de disque différentes au cours de sa carrière. Notamment avec Barclay. Une maison importante entre toutes puisque c’est dans celle-ci qu’il rencontre la femme de sa vie. Elle se prénomme Simone Mazaltarim et elle épouse Pierre Perret en 1962. Plus tard, il la rebaptisera Rebecca. Ensemble, ils ont des enfants dont une fille prénommée Julie qui naît en 1963. Malheureusement, elle perdra la vie à l’âge de 32 ans. Et cela plongera Pierre Perret dans un profond chagrin dont il est encore aujourd’hui inconsolable. Du moins, c’est ce qu’il laisse entendre car il se refuse toujours à aborder ce sujet.

Pierre Perret est un homme qui a beaucoup de pudeur bien qu’il ne semble pas avoir de tabous dans ses chansons. Parler de tout c’est une chose mais parler de lui cela en est une autre. De plus, même lorsqu’il parle un peu de lui, au détour de quelques interviews, Pierre Perret n’aborde jamais des sujets si personnels. Nos lecteurs d’nous n’oublieront pas que ce magicien des mots est né en 1934. Et c’est en effet une autre époque avec d’autres mœurs. La pudeur chez un homme était primordiale, impossible de l’imaginer pouvoir s’épancher sur sa vie privée. Si aujourd’hui les choses tendent à changer, Pierre Perret ne pourra pas pour autant renier ses principes de toute une vie.

Ce poète est capable d’aborder des sujets qui fâchent. Mais il fait que cela fasse avancer les choses. Tandis que de parler des problèmes de sa vie ne trouvent peut-être pas grâce à ses yeux. Il a néanmoins accepté d’en dire quelques mots à Gala très récemment. Il admet d’abord qu’il a toujours de la peine quant au décès de sa fille. En effet, le contraire serait étonnant. Perdre un enfant est sans doute un événement dont on ne se remet jamais totalement en tant que parent. Car ce n’est pas dans l’ordre naturel des choses que de les voir partir avant soi.

“C’est la pire chose qui puisse arriver dans l’existence de quelqu’un (…) quand il est arrivé une chose comme ça, on a pas envie d’en parler”

Un homme discret sur ses failles mais terriblement franc pour pointer du doigt celles de la société
Pierre Perret ne saurait davantage s’épancher sur le décès de sa fille, Julie. Mais il parle volontiers de la façon dont il a été père. Racontant donc également qu’il a eu trois enfants et qu’il a des petits-enfants éparpillés dans le monde entier. Cependant il ne les connaît pas vraiment et suppose même qu’il a des arrière-petits-enfants dont il ignore l’existence.

Toujours marié avec son épouse Simone, ou Rebecca de son surnom, il continue de faire de la musique et d’œuvrer pour les enfants. Sur son compte Instagram il montre régulièrement qu’il intervient auprès des pôles enfance des hôpitaux ou des associations. Et quand ses propres enfants étaient petits, il avait à cœur de les faire voyager. Pendant leurs vacances scolaires, il mettait sa carrière entre parenthèse pour se consacrer à sa famille. Le voyage ouvre l’esprit, apprend la tolérance et à faire l’éloge de la différence. Et c’est tout ce qu’il souhaitait que ses enfants acquièrent pour devenir des adultes cultivés et responsables.

Pour Pierre Perret, il n’y a donc rien déplus terrible que de perdre un être cher. Et il est malheureusement bien placé pour en parler. En revanche, ses fans devront encore attendre pour qu’il évoque précisément les circonstances du décès de sa fille ou la façon dont il a géré ce drame. Peut-être même qu’il n’en parlera jamais, nous vous le concède. En tout cas, il ne faudra pas oublier de lui souhaiter un joyeux anniversaire le 9 juillet prochain.