Le chef est connu pour son sacré caractère. Et il en faut pour travailler dans des restaurants, et pour en sauver d’autres. Dans Cauchemar en cuisine, c’est en grande partie grâce à son charisme et son caractère qu’il parvient à remettre sur le droit chemin des propriétaires perdus, et souvent bornés. Dans Objectif Top Chef, les candidats sont généralement très émus de le découvrir en vrai. Mais une certaine Katarzyna a décidé de marquer le coup à sa façon, avec la production de l’émission comme complice.

Philippe Etchebest refoulé par une agent de sécurité

Dans la vie de tous les jours, Katarzyna est agent de sécurité. Et elle s’est dit que cela pourrait être marrant de jouer un tour à Philippe Etchebest. Le plan est simple : lui faire comprendre qu’il n’est pas sur la liste et l’empêcher de rejoindre les locaux du tournage. Katarzyna le savait, il allait falloir qu’elle se montre robuste et qu’elle tienne tête au chef.

Philippe Etchebest s’est en effet rapidement énervé de constater qu’on lui refusait l’accès au studio. « C’est pas possible ! (…) Ah putain, mais sans déconner quoi« . Katarzyna ne s’est pas démontée et a continué de jouer le jeu. Elle a pu assister à l’évolution du chef, de plus en plus énervé à force de perdre patience. « Là je me dis : ‘c’est chaud, hein’. Le chef, il commence à être de plus en plus rouge. Je me suis dit : ‘Ah oui, là tu as voulu, tu as cherché, tu es dans la merde« .

Finalement, après quelques minutes d’attente, l’accès au studio est possible pour Philippe Etchebest. Ce dernier, en pensant toujours que Katarzyna est une réelle agent de sécurité, n’hésite pas à lui dire ce qu’il en pense : « Je comprends que vous ayez des consignes, mais je vais voir avec la production« . La candidate le dit elle-même, « il est parti bien énervé« . Une drôle de façon de faire connaissance qui aurait pu porter préjudice à l’apprentie cuisinière. Elle ne s’est d’ailleurs pas montrée tout de suite. En effet, Philippe Etchebest s’est dépêché de rejoindre les studios :

« Il faut que je me dépêche. J’ai un candidat qui m’attend. Mais il est où ? Non, mais décidément, elle commence bien cette journée » dit-il ironiquement.

Philippe Etchebest apprend qu’il s’est fait piéger

Finalement, Katarzyna finit par arriver dans la pièce. Philippe Etchbest comprend alors tout de suite qu’il s’agissait d’un coup monté : « Bonjour. Ah d’accord ! Eh ! Je me doutais qu’il y avait un truc. Ce n’est pas normal quand même. Vous avez fait le job, hein. Vous m’avez tenu tête, là. Vous n’avez pas lâché le morceau » explique-t-il, visiblement impressionné par la candidate. Mais pourquoi Katarzyna a-t-elle décidé de monter de toute pièce ce piège avec la production ?

« Je voulais vous montrer que c’est pas vous qui allez me faire peur » a-t-elle répondu au chef. Un sacré culot qui a néanmoins fait sourire Philippe Etchebest.

Philippe Etchebest joue avec les nerfs des candidats

Les téléspectateurs savent que le chef aime bien jouer avec les nerfs des candidats. Pour une fois que l’inverse se produit, on ne dit pas non. Plusieurs séquences ont marqué le programme, mais on pense surtout à celle avec la jeune Clara. Cette dernière considère l’émission comme des montagnes russes, et on la comprend. Éliminée par le chef alors qu’il n’avait même pas goûté son assiette après un pari entre eux, elle l’a poursuivi :

« Mais elle est encore là elle ? » dit le chef en voix off en découvrant que Clara se jette sur lui pour qu’il goûte son plat. « Il faut me juger sur l’entièreté de mon assiette » explique-t-elle. Ce à quoi le chef répond : « Je m’apprêtais à le faire tout à l’heure jusqu’à ce que tu fasses la maline et que tu me mettes au défi » (il devait deviner les deux épices présentes dans l’assiette. S’il les trouvait, la participante était éliminée. Sûre d’elle, elle pensait qu’il ne trouverait pas, mais elle a sous-estimé le chef).

Finalement, Clara réussit à convaincre le chef de goûter son plat. « Clara a eu le courage de venir me rechercher et de se défendre, j’apprécie, et pour ça j’accepte de lui laisser une deuxième chance, à elle de tirer les conséquences si elle continue le concours. Ne jamais sous-estimer son adversaire« .

Soulagée, Clara n’en restait pas moins sous le choc : « C’est les montagnes russes, j’ai le souffle un peu coupé parce que c’est dur quoi mais aujourd’hui je suis venue chercher quelqu’un qui va me booster et c’est exactement ce que j’ai eu.«