Patrick Sébastien ne craint pas la mort, et se dit prêt à partir lorsqu’elle se présentera.

Patrick Sébastien a récemment accordé une interview à 20 Minutes, au cours de laquelle il s’est exprimé sur plusieurs sujets dont la mort. L’ancien animateur de France 2 qui n’a jamais eu sa langue dans la poche présente une vision plutôt fataliste. «Pour moi, la mort est imminente. Je suis extralucide », a-t-il commencé.

« J’ai 67 piges, je fume deux paquets de cigarettes par jour. Jusqu’ici tout va bien. Mais je vois autour de moi… L’AVC… Ça peut me tomber tout à l’heure, dans cinq minutes. Ma mère est morte à 73 ans. Il ne me reste pas beaucoup normalement. Cela ne me fait pas peur parce que je crois que tout est écrit», a-t-il ajouté.

Poursuivant dans cette vision sombre, Patrick Sébastien a révélé avoir consacré une chanson de son dernier album à ses obsèques. Le chanteur en a même livré quelques paroles : « Maintenant je suis bien, je ne souffre plus, je n’ai plus mal aux dents, si j’avais su, je serais mort avant. Ce soir j’ai rendez-vous avec de vieux amis dans un petit bar, l’ambiance est libertaire, le portable interdit, non ce n’est pas l’enfer, c’est bien le paradis »

Il faut savoir que Patrick Sébastien a déjà eu une douloureuse expérience avec la mort. La grande faucheuse lui a pris en 1990 son fils né de son premier mariage. Ce dernier est décédé à l’âgé de 19 ans suite à un accident de moto sur les routes de Camargue. « La mort d’un fils, tu ne la supportes pas : tu fais avec », a-t-il déclaré

« Quand je suis monté sur scène le soir de son décès à moto, en 1990, c’était de la survie. Il me fallait donner de l’amour pour qu’on m’en renvoie », a confié le chanteur lors d’un entretien récent au sujet de cette immense douleur. « Chaque épreuve te construit, te crée une carapace. C’est comme les moqueries. Des tas de gens ont des a priori sur moi : ça m’amuse. J’en rajoute même ! C’est un régal absolu d’être traité de con par un abruti », a poursuivi l’interprète des Sardines.

Heureusement, Patrick Sébastien a pu compter sur le soutien de son public. Mais l’animateur qui dit ne plus avoir beaucoup de temps devant lui songe tout de même à l’avenir de sa carrière. Il présente d’ailleurs de nombreux projets. « La vie ne m’intéresse qu’hyperactive. Je fais 100 000 km par an. J’ai plein de projets : un album, une série, les spectacles », a déclaré le chanteur lors de cette interview qu’il a accordé à 20 minutes.