Patrick Juvet est allé rejoindre les étoiles. Pourtant rien ne présageait de son départ précipité.

Le chanteur est décédé entre le 29 mars et le 1er avril 2021. Sa disparition a surpris même ses proches qui ne le savaient pas malade. C’est son agent, Yann Ydoux, qui a annoncé la triste nouvelle. Ce dernier était tout aussi bouleversé par la nouvelle, surtout qu’il avait échangé avec l’artiste au téléphone quelques jours plus tôt et rien ne laissait imaginer un tel scénario.

Yann Ydoux a à cette occasion peint le portrait de Patrick Juvet. D’origine suisse, le chanteur connaît dans les années 1970 en France le succès grâce à des chansons de variétés, puis plus tard à travers toute l’Europe avec sa chanson I love America. Patrick Juvet a composé plusieurs autres chansons dont Le Lundi au soleil, le célèbre titre de Claude François. Son talent est éprouvé et sa renommée s’étend. Mais elle finira bientôt par décroître.

Le chanteur sombre alors dans divers addictions dont l’alcool, bien qu’il continu d’écrire et de composer. Il quitte ainsi la scène mais reste dans l’ombre des grands artistes qui jouissent encore de la lumière des projecteurs. Ainsi, il écrira en 2002 pour Hélène Segara, Je rêve. Trois ans plus tard, il sort ses mémoires intitulé Les Bleus au cœur.

Dans cet ouvrage, il parle de son succès, sa chute et son combat contre l’addiction. Malgré ses déboires, Patrick Juvet est demeuré un géant de la variété française. Et ses chansons font encore aujourd’hui des heureux. Depuis l’annonce de sa mort, les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux, de la part aussi bien de proches que de personnes anonymes.

Cependant, la question de savoir ce qui a causé sa mort s’est posée, laissant libre court à toutes sortes de rumeurs, notamment celles relatives à ses addictions. Finalement, Yann Ydoux, l’agent du chanteur, a révélé la véritable raison de la mort du chanteur. Et d’après ce dernier, l’artiste a succombé à une crise cardiaque. Lorsque le drame s’est produit, il était seul chez lui et n’a certainement pas eu la possibilité d’appeler les secours.

Peut-être les choses se seraient-elles passées autrement s’il s’était trouvé auprès de lui quelqu’un au moment de l’accident. Son agent a expliqué que le chanteur avait pris du poids ces derniers temps car il manquait d’activités et tendait à s’ennuyer. Avec le décès de son frère, deux ans plus tôt, ses problèmes d’alcool avait quelque peu resurgi. La crise sanitaire et les confinements à répétition n’ont pas aidé au moral. Avant sa disparition, Patrick Juvet travaillait sur une nouvelle chanson. Son agent a promis sa sortie, comme un dernier hommage à l’artiste.