La nouvelle saison de Fort Boyard que présente Olivier Minne sur France 2 commence à peine qu’on annonce une triste nouvelle touchant l’animateur.

Le magazine Ici Paris a parlé dans son édition du 14 juillet du deuil qui touche l’animateur de France 2. Il s’agit en fait du décès de Paul Koukak, qui a composé le générique du jeu diffusé depuis plusieurs décennies sur la chaîne publique. «Toute l’équipe est unie dans le chagrin », écrit la publication. Paul Koukak est décédé à l’âge de 78 ans des suites d’une longue maladie.

Sur Twitter, l’animateur a laissé un mot relatif à sa disparition. «Condoléances à la famille de Paul et mes prières vers lui. Merci pour ce joli talent ! Repose en paix », a écrit Olivier Minne qui pleure également la disparition d’une autre personne qui lui était chère. Celle de Jacqueline Caurat, la pionnière des speakerines. Elle était l’une de ses idoles, indique Ici Paris. «Les équipes du Fort se connaissent très bien, certains travaillent ensemble depuis la création de l’émission, il y a trente et un ans », a dit un technicien de l’émission rapporté par la publication.

Il y a quelques semaines, dans l’émission d’Isabelle Morizet sur Europe 1, Olivier Minne s’est confié sur le passage à vide qu’il a connu au début des années 2000. Celui qui anime sa 19e saison à la tête de Fort Boyart avait été à la fin des années 90, jusqu’en 2002, écarté de la chaîne publique. «La télévision a été gentille avec moi, cruelle parfois, quelquefois même très violente», a-t-il commencé, indiquant qu’il n’a jamais vraiment eu confiance en la lumière.

«Avant même d’y entrer, j’ai toujours pensé que la lumière était dangereuse», a-t-il dit avant d’en venir clairement à sa traversée du désert. «Il y a eu des moments où on me l’a retirée. Et fort heureusement, comme j’avais toujours gardé à l’esprit qu’elle pouvait amener du malheur, je n’ai pas sombré». Olivier Minne avoue avoir traversé «des moments difficiles», puisque n’ayant plus aucune source de revenus.

«Je ne pouvais plus payer mon loyer, ni ma bouffe», a-t-il dit au micro d’Isabelle Morizet. «Je voyais des gens, autour de moi, que je pensais être des amis, qui me tournaient le dos», a ajouté l’animateur qui a décidé alors de déménager à Los Angeles, où il vit encore aujourd’hui. «J’ai choisi cette ville, parce que quand je m’éveillais et commençais ma journée, Paris s’endormait», a-t-il‘ expliqué.

«J’entrais dans ma nouvelle énergie, alors que celles et ceux qui avaient cherché à me faire du mal, ou qui m’avaient simplement abandonné, s’endormaient ». En 2002, Olivier Minne revient sur France Télévisions et se voit confier les commandes de Pyramides. L’année qui suit, l’animateur présente le jeu La Cible puis Fort Boyard avec Sarah Lelouch.