Nikos Aliagas aurait durant six ans lutté contre un terrible mal.

Le présentateur de The Voice sur TF1 aurait été confronté à un mal incurable. «Six ans de combat en secret », indique le magazine Ici Paris en Une de sa dernière parution où il affiche l’animateur avec son épouse Tina. «Derrière les sourires et sa bonne humeur légendaire, Nikos Aliagas n’a rien laissé transparaître. Personne ne peut deviner que le combat a commencé il y a six ans », indique la publication qui rapporte que la pathologie dont il est question touche indirectement le présentateur.

En réalité, il s’agit de son ami Kostas Stamkopoulos, un restaurateur, qui est décédé peu de jours avant son 60e anniversaire. Sur Instagram, Nikos Aliagas lui a rendu hommage. «Ce soir je voudrais vous parler de mon ami Kostas Stamkopoulos, il aurait eu soixante ans dans quelques jours mais la vie en a voulu autrement. Kostas nous a quitté samedi matin aussi dignement qu’il a vécu, sans déranger personne, entouré des siens, apaisé et dans la gratitude », a posté l’animateur, soulignant que son ami luttait contre le cancer depuis six ans, et il ne s’était jamais plaint.

«‘La santé mon ami’, me disait-il, ‘prends soin de toi, pense à toi, le reste n’a pas d’importance’. J’allais le retrouver dans son restaurant de la rue Jean Nicot et on refaisait le monde, on parlait de musique grecque, d’oliviers et de voyages. Chez ‘Apollon’ nous avons levé nos verres en famille, nous avons ri, pleuré, nous avons chanté, dansé, nous avons célébré l’existence», a poursuivi dans son hommage l’animateur.

En juin dernier, il se souvenait au micro d’Anne Roumanoff dans l’émission Ca fait du bien comment au début de sa carrière à la télévision, sa mère l’a sorti d’une mauvaise passe. A l’époque, Nikos Aliagas vient de prendre les rennes de la Star Academy. Mais avant les éloges, les critiques ont plu. Et l’animateur songe à tout arrêter. « Je me faisais laminer dans la presse, mais vraiment. C’était d’une violence ! Et à tous les niveaux (…) Aujourd’hui, on ne pourrait plus attaquer quelqu’un à travers les médias comme j’ai été attaqué à l’époque », s’est-il souvenu.

Cette nuit-là, il dort sur le canapé de ses parents. « Au matin, vers 5-6 heures, ma mère me réveille », relate-t-il. Elle l’invite à la cuisine pour prendre un café et discuter avec lui afin de lui remettre les idées en place. « Écoute-moi, mon garçon, ton grand-père est rentré du front où il avait combattu le nazisme et le fascisme. Il est rentré à pied, il a mis quatre mois. On ne pouvait plus enlever ses chaussures tellement le cuir était rentré dans la peau et l’os », a-t-elle commencé.

« Il n’a jamais pleuré. Il ne s’est jamais plaint. Toi, tu as à manger et un travail magnifique, tu te prends pour qui !? (…) Alors tu te lèves, tu finis ce que tu as commencé. Et arrête de te plaindre, tu n’avais qu’à pas y aller », lui a-t-elle lancé. Nikos Aliagas retourne au travail ce jour-là et présentera finalement huit saisons de la Star Academy. Aujourd’hui, il fait parti des animateurs préférés des Français.