Souvent considéré comme un moralisateur, aujourd’hui, c’est l’humour de Nagui qui ne passe pas. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce policier va le reprendre en place. Est-ce mérité ? Gossipologist vous donne tous les détails !

Nagui a-t-il était trop loin ? En tout cas, c’est que semble affirmer un des responsables de l’affaire du petit Gregory. Que s’est-il passé ?

Nagui dans le viseur !

Depuis des mois, TF1 nous met l’eau à la bouche avec sa série consacrée à l’Affaire Grégory. D’ailleurs, dans la bande-annonce, on se rend compte qu’il y a un casting hallucinant. Tout d’abord, le génial Guillaume de Tonquédec prend les traits du policier. Quant à la chérie de Dany Boon, Larence Arné, elle incarne une journaliste de France Inter. Ça tombe bien ! Tous les deux sont les invités de la station de Radio France. Ils l’ignorent encore, mais rien ne va se passer comme prévu dans l’émission de Nagui. Sans plus attendre, nous vous dévoilons les coulisses de ce blind-test qui restera à jamais dans l’esprit des auditeurs !

Une thématique qui crée la polémique

Consacrée à la musique, La Bande originale de Nagui s’amuse à tester les connaissances ou à divulguer les goûts des invités du jour. Pour autant, élaborer un quiz sur ce fait-divers non résolu à ce jour est un casse-tête ou un vrai parcours du combattant. Vu qu’il ne veut froisser personne, le chéri de Mélanie Page s’interroge à l’antenne. Donc, il fait part de ses doutes à ses auditeurs. “Alors, qu’est-ce qu’on peut faire comme blind test autour de l’affaire Grégory ?“. Presque aussitôt, son chroniqueur Daniel Morin lui répond du tac au tac. Il a une idée … qui va prendre rapidement l’eau. “Toutes les chansons sur la natation“. Friand de “bonne vanne“, l’animateur va alors enchérir sur la même thématique. Le malaise s’installe autour de la table. Or, visiblement il n’en a pas encore conscience et continue son émission comme si de rien n’était.

Heureusement pour les âmes sensibles, le blind-test se consacre à l’année du drame, soit 1984. Comme toujours, on ne va retenir que cette petite boutade. Sur les réseaux sociaux, le ton monte entre les fans et ceux qui n’aiment pas la manière dont se sont déroulées les choses. Qui va enfin oser dire à Nagui que ce genre de plaisanterie ne fait rire que lui ?

Quelques minutes plus tard, le policier réagit et dézingue Nagui !

Etienne Sesmat a été le premier à enquêter sur cette pénible affaire. Également sollicité par Nagui, il va en profiter pour mettre les points sur les i…à sa manière ! “Permettez-moi de vous dire que je n’ai pas trop aimé les blagues du début d’émission. Permettez-moi de vous le dire gentiment.” Conscient que ce rendez-vous de France Inter pulvérise des records d’audience, il ne tient pas à la juger ni à blesser ceux qui la suivent régulièrement.  Il lui précise même que c’est le premier à l’écouter quand il en a l’occasion ! “Je sais que ça fait partie de la loi du genre, vous êtes une émission de variété que j’apprécie, par ailleurs, mais je pense qu’on ne peut pas rire de tout, quand même

Capture d’écran (c) Nagui (c) France Inter

Et vous qu’en pensez-vous cher lecteur ? Nagui a-t-il été trop loin ? Du reste, comme toujours, il rebondit et rétorque à son détracteur du jour. À force d’en lire des vertes et des pas mûres sur son compte, il est habitué à se défendre. “C’est entendu, je comprends tout à fait que vous ayez ce point de vue et je le respecte” Pourtant, il tient à se justifier sur son choix de ne pas avoir repris son chroniqueur sur la piètre qualité de sa vanne.

Plus largement, il rappelle le principe de La bande originale. “C’est vrai que l’exercice de cette émission est d’avoir une part d’humeur et une part, j’espère en tout cas, de fond qui vous a permis de vous exprimer sur cette affaire, en totale liberté et clarté.” Voilà qui a le mérite d’être clair, net et précis ! Avez-vous regardé les premiers épisodes du feuilleton ? N’hésitez pas à nous donner vos retours dans le commentaire de cet article !