Sur le plateau de C à vous, la comédienne de Joséphine Ange Gardien est revenue sur la rumeur qui circulait à son sujet en juillet dernier. Une rumeur qui née d’un simple canular, mais qui a pris une réelle ampleur. A tel point que des internautes n’ont pas hésité à la menacer directement. Si l’histoire a fini par se tasser, Mimi Mathy a accepté d’en parler à nouveau à la télévision, non sans une pointe d’humour.

Une histoire rocambolesque

Mimie Mathy a été la victime en juillet dernier d’une rumeur si improbable qu’on s’étonne qu’autant de personnes aient pu y croire. Tout commence avec l’histoire d’un internaute qui voulait simplement rigoler en inventant un fait totalement faux sur la comédienne. A l’époque, ce compte twitter clame avoir aperçu Mimie Mathy dans un supermarché.
Je me dirige vers elle, toujours avec un petit doute en tête, je lâche un timide : ‘Bonjour, excusez-moi…’ Et la garce rétorque agressivement : ‘Quoi ?’ comme si je venais de la déranger, pas ouf comme impression, mais je demande : ‘Est-ce que vous êtes Mimie Mathy ? Désolé, si c’est insul…’ et elle me laisse MÊME pas finir ma phrase qu’elle me dit toute tendue : ‘Oui, c’est bien moi, mais tu fermes ta gueule et tu ramènes personne ici sinon tu vas t’en manger un dans les couilles“. 

On sent que cette histoire est inventée de toute pièce, mais de nombreux internautes croient qu’il s’agit d’une réalité. Une tendance se lance même sur Twitter, avec des milliers d’internautes qui racontent des âneries sur Mimie Mathy.

 

Mimie Mathy obligée de réagir

Sur son compte Twitter, Mimie Mathy a fini par réagir, quelques jours après le début de la polémique. Elle a tenu à mettre les choses au clair en affirmant que toute cette histoire était totalement fausse :

Ces derniers jours, une certaine personne s’est ‘amusée’ à faire circuler sur Twitter une rumeur sur une prétendue agression de ma part. Dans une ville où je ne suis jamais allée. Cette rumeur a entraîné des milliers de réactions violentes et menaces, pour le coup infondées et sans aucune vérification sur les prétendus faits…”
Le 8 septembre, en visio-conférence pour C à vous, Mimie Mathy a parlé de cette histoire pour illustrer un sujet concernant les fake news, et la capacité qu’elles ont à se répandre facilement, sans que personne ne vérifie leur véracité.

 

“Ce sont des copains qui m’ont appelée en me disant ‘Mais qu’est-ce que tu as fait au cap d’Agde ?’. Je ne suis jamais allée au cap d’Agde ! Comme quand je tape mon nom, j’ai souvent des alertes qui arrivent, je suis allée voir. Et je me suis dit ‘Mais qu’est-ce que c’est que ce truc-là… Déjà, je fais mes courses dans des supermarchés sans agresser personne, je n’ai jamais refusé un selfie. Pourquoi avoir dit ça ? Je ne sais pas ce qu’il lui est passé par la tête... Mais je souhaite qu’il ait beaucoup d’imagination et qu’il s’en serve pour gagner sa vie”.

 

Mimie Mathy parmi les personnalités préférées des français

La comédienne peut cependant se rassurer, elle est toujours autant appréciée par les français. En effet, elle figure toujours en haut des classements faits par les magazines. Lors du dernier classement établi par le Journal du dimanche, elle pointait à la troisième place, juste derrière l’indétrônable Jean-Jacques Goldman et l’acteur Omar Sy. Sa présence dans Joséphine Ange Gardien y est sans doute pour quelque chose puisque le programme est suivi depuis des années par des millions de téléspectateurs. 

Les fans de celle qu’on retrouve chaque année aux Enfoirés peuvent donc se rassurer. Si vous la croisez dans la rue, vous pouvez lui demander gentiment de prendre une photo avec elle. Ce n’est pas dans ses habitudes d’agresser les personnes qui l’aiment et qui veulent conserver un souvenir avec elle. Mais cette histoire prouve bien le danger des fake news. Cette simple blague a pris une ampleur folle alors qu’il s’agissait d’un simple tweet. Il s’est pourtant répandu à une vitesse folle, et de nombreuses personnes ont décidé de croire en cette histoire, juste parce qu’elle était écrite, tout simplement.
Cela nous permet de rappeler qu’il faut toujours faire attention avec ce qu’on lit sur internet. Et avant de partager une information, il est impératif d’en vérifier la source. Si cette source n’est pas officielle ou clairement indiquée, alors mieux vaut être prévenant et ne pas partager l’information.