Cela fait déjà quelques années que Michel Fugain s’est éloigné de la scène et des studios de musiques. En effet, il est temps pour le chanteur de soixante-et-onze ans de se reposer et de prendre enfin sa retraite. Surtout qu’un malheur s’abat sur lui… nous vous raconte.

Michel Fugain a un grand combat à mener et il va devoir y mettre toute son énergie. On vous raconte.

La belle histoire de Michel Fugain !

Michel Fugain avait un début de parcours bien différent de ce qu’on aurait pu imaginer. En effet, il a commencé des études de médecine, poussé par ses parents. Mais il abandonne dès la première année. Et bien heureusement pour son futur public qui l’attend ! Adieu les scalpels, bienvenu les arts ! Il était déjà passionné par le cinéma, mais il a fallu que le déclic se produise. C’est en partie grâce au responsable d’un ciné-club, qu’il ouvre les yeux. Et c’est ainsi que son premier job est celui d’assister le réalisateur Yves Robert.

Parfois, une rencontre suffit…

La musique n’est arrivée que par la suite et encore une fois grâce à une rencontre. Dans la vie, chaque personne nous apporte quelque chose. Même éphémère, on repart avec un petit bout de l’autre. Les personnes se trouvent sur notre chemin pour une raison. Et parfois, il faut savoir distinguer ces signes du destin. Ainsi, Michel Fugain se lance dans la chanson avec une grande vedette qui n’est autre que Michel Sardou. Ils se croisent lors d’une audition chez Barclay et on propose à Michel Fugain d’intégrer le label. Une véritable aubaine !

Par ailleurs, les paroles ont toujours eu une immense importance pour l’artiste. Il devient compositeur et écrit des chansons pour les plus grands. Comme Dalida, Marie Laforêt ou encore Hugues Aufray. Enfin, il se lance en solo et son premier disque personnel est un succès. Chers lecteurs d’nous, vous vous souvenez forcément de « Je n’aurais pas le temps ». D’ailleurs, on vous a mis la vidéo à la fin de l’article. Ensuite, il créera La Compagnie Fugain avec la troupe Big Bazar. Il se positionne sur le marché avec ce style musical très joyeux alors qu’à l’époque, c’est plutôt le rock punk qui est tendance. Il est dévoué aux autres, c’est certain. En effet, il est parolier pour ses confrères, mais aussi enseignant. Il monte une association pour les jeunes qui ont l’ambition de travailler dans ce milieu.

Michel Fugain a eu du mal à prendre sa retraite. L’appel de la scène était trop fort pour lui. Mais quand la maladie s’abat sur lui, il a bien dû se faire une raison.

Un bel hommage pour Michel Fugain

Ce samedi 25 septembre 2021, le Global Citizen Live a réuni des dizaines d’artistes, tous les plus renommés les uns que les autres. Michel Fugain n’en faisait pas partie, mais le public a quand même profité de vingt-quatre de musique ininterrompue. Ça vient du bien aux oreilles et au cœur ! Les scènes étaient placées sur plusieurs places emblématiques. Dans notre capitale, sur le Champ-de-Mars, mais également à Central Park à New York. De plus, ces spectacles ont lieu pour une bonne raison, puisqu’ils ont un but caritatif.

Et les artistes présents n’ont pas hésité à mettre en avant les artistes qui ont compté dans la sphère musicale. Par exemple, Christine and the queens, l’interprète de Chaleur Humaine a fait un joli geste pour Michel Fugain. Elle chante le titre Fais comme l’oiseau qui appartient à Michel Fugain. Un bel hommage qui a dû lui donner du baume au cœur. La chanteuse Chris, quant à elle, a pensé à George Michael, avec Freedom, un succès des années 90.

Plusieurs drames dans sa vie…

Début septembre, un ami de Michel Fugain perd la vie des suites d’un cancer. Il s’agit du batteur belge Frédéric Jacquemin. Deux ans de combat n’auront pas suffi pour qu’ils gagnent contre la maladie. C’est bouleversant pour Michel Fugain, car il n’avait que cinquante-six ans. En plus, celui-ci a vécu déjà d’autres drames dans son existence. On peut dire qu’il en a vu des proches partir. Et c’est traumatisant.

En 2002, on se souvient de la mort de Laurette, la fille du chanteur, qui n’avait que vingt-trois ans. Elle succombe à une leucémie. On ne se remet jamais totalement d’un tel drame.

En 1996, Thierry Fanfant, le bassiste de Michel Fugain quitte ce monde. Pour la petite histoire, le duo décide de travailler ensemble, car ils ont eu littéralement un coup de foudre musical. Le chef du Big Bazar entraine son nouveau copain partout avec lui. Il est le père d’un garçon qui porte le prénom de Matisse. Son décès a provoqué beaucoup de tristesse, c’est l’évidence. Même Sandra, la femme de Michel Fugain a exprimé sa peine sur les réseaux sociaux, alors qu’elle ne communique jamais sur la Toile.

Le cancer semble être le fléau de notre époque. On ne sait jamais qui ou quand il va frapper. Nous envoyons plein de courage et d’ondes positives à Michel Fugain pour qu’il gagne la bataille contre sa maladie.

Puisque la vie est une loterie, profitons de l’instant présent comme si c’était le dernier… Chers lecteurs d’nous, on vous laisse avec une citation de Jacques Prévert qui fait réfléchir : « Plus tard, il sera trop tard. Notre vie, c’est maintenant. »