Michel Drucker n’envisage pas la retraite, il a même hâte de reprendre ses activités à la télévision.

Après de graves soucis de santé, Michel Drucker est de nouveau sur pied. Dans une récente interview, l’animateur se confie sur l’origine de ses soucis de santé, et c’est très inattendu. Il revient également sur une possible retraite. Et ce qu’on peut vous dire, c’est que ce n’est pas pour tout de suite. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’nous va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Michel Drucker revient sur la cause de ses soucis de santé

Michel Drucker revient de très loin, c’est le moins qu’on puisse dire. En effet, l’animateur a eu de très gros problèmes de santé et a dû subir un triple pontage coronarien. Une opération à cœur ouvert qui était nécessaire et qui l’a laissé en convalescence pendant de longs mois. Depuis quarante ans, l’animateur savait qu’il était atteint de cardiopathie obstructive, ce qui ne lui avait jamais vraiment posé souci jusqu’à présent. Mais c’est en se rendant chez le dentiste, que tout a failli basculer.

C’est notamment pendant un rendez-vous banal chez le dentiste, que Michel Drucker a su qu’il devait impérativement se faire opérer :“Je connaissais ce problème de valve infectée, mais je n’imaginais pas que d’un soin dentaire, une bactérie s’échapperait, contaminerait mes organes et conduirait à une obstruction artérielle imposant un triple pontage en urgence” commence-t-il notamment par dire. Il poursuit son propos ensuite, en indiquant qu’il a failli faire un AVC pendant l’opération :”Sans parler de l’amputation de la jambe droite à laquelle j’ai échappé de peu et d’un potentiel AVC pendant l’intervention“.

La retraite ? Michel Drucker ne connaît pas

En apprenant l’hospitalisation de Michel Drucker et notamment sa lourde opération, les téléspectateurs ne s’attendaient à ne jamais le voir revenir sur les plateaux. Mais l’animateur est un battant. Il a prouvé qu’il avait de la ressource, le mental et le physique nécessaire pour se remettre d’une telle intervention. D’ailleurs, selon les dires des médecins, c’est un extraterrestre :”Il faut habituellement près d’un an et demi pour être à nouveau sur pied. Mon cardiologue m’a dit :“Vous êtes un extraterrestre !”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par mediasinfos (@mediasinfos)

Malgré cette petite piqûre de rappel de la vie, Michel Drucker ne veut pas prendre sa retraite. En effet, à l’aube de ses 80 ans, il veut encore pouvoir profiter de la vie et des téléspectateurs : “Retraite est un mot que j’ai rayé de mon vocabulaire. J’ai des copains qui ont un jour décidé de se retirer : ils se sont alors vus vieillir à une telle vitesse qu’ils m’ont déconseillé de les imiter” explique-t-il notamment. Comme vous le comprenez donc, l’animateur est bien décidé à aller jusqu’au bout. Il va juste tenter de se ménager un peu plus qu’avant. Mais c’est tout.

Une toute nouvelle version de “Vivement Dimanche“

Si Michel Drucker ne veut pas prendre sa retraite par peur de vieillir trop vite, il ne veut pas non plus perdre sa relation avec le public. En effet, l’animateur est très attaché à l’amour des gens, et ne pas pouvoir en profiter, serait très difficile. Ainsi, les téléspectateurs pourront le retrouver dans une toute nouvelle version de “Vivement dimanche” et “Vivement dimanche prochain” avec toujours plus d’invités, mais sans public. Le but étant de pouvoir favoriser l’échange entre les personnes présentes sur le plateau.

Dans une récente interview, Michel Drucker a notamment déclaré que les invités sont plus à l’aise sans public. Ils n’ont pas besoin de faire un show, parfois de trop dans l’émission :“Les invités se sentent plus à l’aise sans. Ils n’ont pas à faire leur show” avait-il déclaré. Il poursuit ensuite :”Ce sera un autre Vivement dimanche, plus tourné vers les téléspectateurs avec une trentaine de numéros la saison prochaine“. Et ça commence très bientôt puisqu’on va pouvoir retrouver l’animateur dès le 5 septembre prochain sur France 2.