Aujourd’hui devenu un célèbre médecin et animateur, Michel Cymes n’a pourtant pas toujours été très à l’aise devant les caméras. Il y a trente ans, il apparaissait à l’écran pétrifié, comme chroniqueur dans Télématin. Un souvenir sur lequel il revient aujourd’hui.

Si aujourd’hui, Michel Cymes est devenu un véritable expert de la télévision en plus d’être un célèbre médecin, il n’a pourtant pas toujours été très à l’aise face aux caméras. nous vous invite effectivement à découvrir ou redécouvrir des images du docteur-animateur qui datent de l’un de ses passages dans Télématin.

Michel Cymes : sur le point » de perdre connaissance « , son pire souvenir

Une véritable star

Depuis de nombreuses années maintenant, Michel Cymes est devenu un visage incontournable du petit écran. Ce médecin, ORL de formation, est effectivement très présent à la télévision depuis plus de 30 ans. Une exposition médiatique qui lui a d’ailleurs permis d’être aujourd’hui l’une des personnalités préférées des Français. Présent ce 29 septembre 2021 sur le plateau de Télématin aux côtés de Julia Vignali et Thomas Sotto, il revient ainsi sur ce parcours. Face aux caméras de France Télévisions, Michel Cymes évoque donc sa carrière dans le petit et grand écran, mais est également présent pour évoquer la sortie de son livre, Votre santé au travail, on s’en parle ?

Dans cet ouvrage, Michel Cymes choisit donc de s’intéresser notamment au burn-out et sur la manière d’appréhender nos activités professionnelles. Une publication qui coïncide d’ailleurs avec sa récente décision de mettre un terme à ses consultations à l’hôpital. Il y a quelques jours, Michel Cymes a en effet décidé d’arrêter ses activités de praticien ; il a alors confié ses patients à d’autres collègues. Un choix qui lui permet ainsi de se concentrer sur ses activités publiques et d’être peut-être encore plus présent à la télévision. Il faut bien admettre que cet échange régulier avec le public paraît véritablement le combler de bonheur. Cependant, lors de ce passage sur le plateau de Télématin, il reconnaît pourtant avoir eu des débuts extrêmement difficiles. nous vous révèle à quel point.

Pétrifié…

Face à Thomas Sotto et à Julia Vignali, Michel Cymes se remémore effectivement ses premiers passages devant les téléspectateurs dans l’émission même où il est présent aujourd’hui. Le célèbre médecin a d’ailleurs débuté sa carrière télévisuelle par ce rendez-vous matinal avec la France et les Français. Durant quatre ans, il aura alors fait partie de l’équipe des chroniqueurs de Télématin. Une expérience de laquelle il garde visiblement un souvenir ému. Il considère ainsi que cela a été une » extraordinaire école « . Pourtant, il avoue également que l’exercice n’était pas facile : » Vous êtes en direct, pour commencer, donc le stress. C’est le matin tôt donc vous avez pas forcément tous les neurones connectés… « .

Michel Cymes reconnaît donc que pour lui Télématin a été le début de tout. » C’est là où j’ai tout appris, ce qui fait que tout vous paraît facile après « . Pourtant, si le célèbre médecin a par la suite démontré une véritable aisance face aux caméras, les premiers passages dans l’émission se sont révélés extrêmement compliqués pour lui : » Vous ne vous en rendez pas compte, mais au moment du générique de la chronique, je me dis : ‘Je vais me lever, parce que je vais perdre connaissance’ « . Il avoue avoir été obligé de prendre » des médicaments contre le trac, j’étais tétanisé, d’ailleurs, on le voit, je ne regarde même pas les caméras « .

Une séquence tout droit sortie du passé

En résumé, Michel Cymes ne semblait pas très heureux de revoir ces vieilles images de Télématin. Si bien évidemment cette émission lui a permis d’entamer une magnifique carrière médiatique, il n’est cependant pas très à l’aise à l’idée de se revoir complètement pétrifié par la peur : » C’est franchement un des pires souvenirs de ma vie, mais en même temps, c’est ce qui a déclenché beaucoup de choses après « . En trente ans de carrière à la télévision, Michel Cymes a effectivement participé à un nombre impressionnant de programmes différents.

Si au début des années 1990, Michel Cymes tient un rôle de chroniqueur, les directeurs de chaînes font pourtant rapidement lui confier des responsabilités de plus en plus importantes. Visiblement conscients que le médecin possède toutes les qualités requises pour enchanter le public, les décideurs de France Télévisions vont en effet lui faire de nombreuses propositions. Une occasion que le médecin n’a pas manqué de saisir et lui aura permis de présenter des programmes comme : Les pouvoirs extraordinaires du corps humain, Ça ne sortira pas d’ici, Voyage au centre de la mémoire ou encore Allô docteurs sur France 5. Un parcours qui va également lui permettre de se lancer dans la comédie avec des participations remarquées à quelques longs-métrages et à des séries. Véritable star très à l’aise devant les caméras aujourd’hui, Michel Cymes se rappelle pourtant qu’au début, il pensait tout simplement ne pas être capable d’y arriver.