Malika Ménard, très présente sur les réseaux sociaux à mis le feu à la toile avec une photo d’elle en culotte.

Sur les réseaux sociaux, la jeune femme s’est dévoilée presque sans vêtements sur elle, du blanc en toile de fond. De quoi enflammer la toile. Une façon de faire qui n’est pas étrangère à Malika Ménard qui a l’habitude de publier des photos sulfureuses d’elle sur les réseaux sociaux. Principalement sur Instagram. Comme ce cliché sur lequel la Miss France 2010 apparaît en petite culotte.

Ses abonnés sont évidemment tombés fans de cette photo, la qualifiant au passage de «beauté suprême». Celle-ci demeure pour certains la plus «jolie» en attendant la prochaine publication. Malika Ménard s’est récemment exprimée lors d’une interview qu’elle accordait à Paris Match sur le concours Miss France qu’elle a remporté en 2010.

Pour elle, la Miss France est «une personne qui a une grande faculté d’adaptation, qui est curieuse de l’autre ». « Et je dirais qu’il faut être drôle aussi, ça nous sort de pas mal de situations durant l’année… », affirme-t-elle. Et concernant la vie amoureuse des Miss, Malika Ménard confirme qu’il est difficile pour ces dernières d’avoir une histoire d’amour soutenue durant l’année de règne.

« Il y en a qui arrivent à conserver leur copain presque toute l’année, parfois ça s’arrête juste à la fin. Mais oui, c’est compliqué de conserver la personne avec qui on était avant, parce qu’on déménage, donc c’est le début d’une relation à distance. Et puis on est happé par quelque chose qui nous dépasse, donc qui dépasse l’autre encore plus, puisqu’il le vit de loin… Des distances autres que géographiques s’instaurent, en fait », a-t-elle confié.

L’ancienne Miss est restée connectée à la retransmission du concours dont elle ne rate pas une édition. Si elle adore ce programme, elle comprend néanmoins les personnes qui estiment que l’élection Miss France est anti-féministe et désuète. « Je comprends que l’on pense ça. Surtout dans une ère où les femmes sont solidaires les unes avec les autres, qu’on essaye de montrer qu’on n’est pas un objet… Je comprends. Et je sais qu’en interne ça travaille pas mal pour que ça se modernise », déclare-t-elle.

Malika Ménard a aussi évoqué son meilleur souvenir avec Miss France. « Lorsqu’on est toutes derrière le rideau et qu’il va s’ouvrir. Ça fait un mois qu’on est une trentaine de jeunes filles ensemble, qu’on est amies. Ma meilleure amie, je la connais depuis Miss France. C’est la fin, c’est le soir où il y a le destin de l’une d’entre nous qui va changer, et ça fait des semaines qu’on est ensemble », a-t-elle révélé.