Mais pourquoi le jeu de Jean-Luc Reichmann a-t-il été intitulé les “12 coups de midi” ?

Cette semaine, TF1 propose Le Combat des Maîtres 2021. Pour l’occasion, la rédaction d’nous a décidé de s’intéresser à un point précis du jeu : son titre. Oui, pourquoi le jeu de Jean-Luc Reichmann des 12 coups de midi a-t-il été intitulé ainsi ? Eh bien, ne vous inquiétez pas, nous allons vous le dire dans cet article. Vous êtes prêts ?

Crésus, l’ancêtre des 12 coups de midi

On ne s’en souvient presque plus, mais la rédaction d’nous peut vous dire que l’émission, les “12 coups de midi”, était déjà présente sur TF1 sous un autre nom. En effet, en 2005, Vincent Lagaf’ présentait Crésus (El Legado). Eh bien, c’est l’ancêtre du jeu que l’on connaît actuellement. Le principe du jeu d’origine argentine ? Nous allons vous le dire. Alors, cinq candidats prennent part à l’héritage avec un capital initial de 50 000 €. Ils doivent passer des manches qui correspondent chacun à un type de jeu différent. Pour cela, les candidats répondent tour à tour à des questions de culture générale.

La manche s’arrête lorsqu’un d’entre eux accumule deux erreurs et désigne l’un de ses deux adversaires pour un duel. Une question est alors posée au joueur mis en ballotage, auquel il doit répondre pour prendre le capital de son adversaire en héritage. Le finaliste doit répondre à un questionnaire à choix multiples pour remporter le montant total. Comme vous le voyez donc, les règles ressemblent fortement aux “12 coups de midi“. Evidemment, il a dû évoluer un peu, pour répondre aux attentes du public français.

D’où vient le nom les “12 coups de midi” ?

Maintenant que vous savez que le jeu de 12h, nous vient de Crésus, la rédaction d’nous a décidé de vous dire pourquoi TF1 a décidé de l’appeler les “12 coups de midi“. Eh bien, ce que nous pouvons vous dire, c’est que la réponse va vous surprendre. Evidemment, tout de suite, on pense qu’il fait référence à son heure de diffusion et aux fameux “12 Coups de minuit”. Mais en réalité, la raison est toute autre. Ce titre est un choix de Jean-Luc Reichmann et d’ailleurs, il a une véritable signification pour l’animateur.

Si vous ne le saviez pas, Jean-Luc Reichmann est un véritable maniaque de l’heure. Chez lui, il possède de nombreuses montres ou de coucous. Une attention, voire une déformation professionnelle, qu’il explique par ses vingt années passées à la radio. En effet, lorsqu’on est animateur de radio, la ponctualité est très importante. Étonnant comme explication, n’est-ce pas ? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires. Ne vous inquiétez pas, à la rédaction d’nous, on lit tout.

Place aux combats des maîtres

Depuis le lundi 5 juillet, les téléspectateurs peuvent voir le grand combat des maîtres. Parmi les plus grands, il y a évidemment Paul El Kharrat, qui avait participé à 153 participations en 2019. Sont également de la partie : Bruno, alias Fifou Dingo (actuellement maître de midi), Léo (98 participations, 410 000 €) et Timothée l’agriculteur (83 participations et 353 000 €). Après plusieurs années d’absence, Véronique, dite “Tata Véro” (100 participations en 2018) sera à nouveau présente sur le plateau des “12 coups de midi“.

Côté absent, Eric, le plus grand gagnant du jeu de TF1, fait l’impasse sur ce Combat des Maîtres. En effet, il n’a pas pu faire le déplacement à cause d’une obligation professionnelle :“Eric n’a pas pu être physiquement parmi nous. Mais il sera présent par webcam. Il avait des obligations personnelles et professionnelles. Il reviendra dès que possible” a notamment déclaré Jean-Luc Reichmann. Pour information, les plus grands maîtres de midi vont s’affronter pour tenter d’accéder à la grande finale. Celle-ci, aura lieu le samedi 10 juillet, devant Amel Bent et Laurent Ournac.