À travers une entrevue, Laurent Cabrol est revenu sur son retrait d’Europe 1. En colère contre les dirigeants, cet animateur météorologique incontournable dévoile pour avoir ressenti une réelle inégalité. Et il ne digère pas réellement la manière dont la situation a été menée.

Laurent Cabrol, un personnage et porte-parole de la Météo pendant de très longues années, il vit actuellement un virage dans son parcours.

Effectivement, sa participation à Europe 1 est terminée. Un choix de principe fait unilatéralement par les responsables de cette station radiophonique qui ne le satisfait pas, puisqu’il en parle lui-même à la presse du Parisien. Une entrevue au cours duquel il fait preuve d’une grande rigueur dans ses propos. People Act Magazine vous explique tous les points.

Laurent Cabrol, une figure symbolique dans le monde de la télévision depuis fort longtemps.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ryad (@la_tele_en_arriere_by_ryad)

Laurent Cabrol a été pendant de très longues années la réelle voix de la météorologie au micro d’Europe 1, au même titre qu’il a très longtemps été un présentateur incontournable du petit écran. À partir des 80’s, le chroniqueur peut effectivement se vanter de mener une grande profession dans le milieu de la communication audiovisuelle. Si sa carrière lui permet de se transformer en vraie vedette sur les ondes radiophoniques. Par la suite, la télévision fait aussi bien évidemment beaucoup de sollicitations à son égard. Ainsi, de 1989 à 1991, il devient le présentateur incontournable de Des chiffres et des lettres, remplaçant Patrice Laffont. Manifestement très content de ses prestations, le canal va lui confier toujours davantage de missions.

Avec les années, Laurent Cabrol a effectivement su se positionner en tant que grand animateur de référence. Entre autres accomplissements notables, il a notamment dirigé La nuit des héros, Les Marches de la gloire ou encore la présentation d’Une famille en or en remplacement de Bernard Montiel. Particulièrement prisé des téléspectateurs, il remplacera aussi Pierre Bellemare à la présentation du programme Teléshopping de la chaîne TF1.

Une fonction dans laquelle il restera pendant presque une quinzaine d’années avant de céder sa place à Marie-Ange Nardi. Cependant, si Laurent Cabrol connaît de nombreuses évolutions durant son parcours professionnel, sa représentation sur Europe 1 est restée sans interruption tout au long de ces quelques décennies. Un vrai contrat de location qui se termine hélas maitenant.

Les peines de ce monsieur avec la façon dont il a été exclu de la chaîne sans explications.

Interviewé dans les colonnes de la revue Le Parisien, Laurent Cabrol reconnaît qu’il a des difficultés pour assimiler la nouvelle de ne plus être présent dans les programmes d’Europe 1. Ce dernier précise que de nouvelles offres lui étaient proposées, alors que rien ne le satisfaisait. “On me proposait de me consacrer à un chronique “jardin” le week-end et de laisser tomber le poste de présentateur météorologique. Cela ne me convenait pas. Donc je préférais me retirer. Une façon indirecte pour les responsables de la station de le convier à démissionner ? Quoi qu’il en soit, Laurent Cabrol ne se laisse pas démonter. Par ailleurs, ce dernier exprime un véritable ressenti déloyauté” et témoigne d’un cruel désintérêt. People Act Magazine nous en apprend davantage.

Au cours de cette interview octroyée aux journalistes, Laurent Cabrol ne passe pas par quatre-chemins. “Au niveau de l’aspect relationnel, il manquait cruellement de support et de précisions. Nul ne me disait les raisons de mon licenciement”. Une décision inacceptable après bientôt quarante-cinq ans dévoués et honnêtes. De fait, le fameux chroniqueur mentionne aussi les remontrances dont il semble faire l’objet. Les responsables auraient effectivement le pressentiment que celui-ci ne pourrait pas faire face à la demande renouvelée. “Ils repensent l’émission du matin et on me dit que je suis hors cadre, je crois tout à fait en sens inverse. Je suis capable de répondre à tout instant, à quiconque”.

Laurent Cabrol a été soutenu par les fans, mais lui aussi a pu être présent car ils les adorent.

Bien que Laurent Cabrol éprouve par conséquent de nombreuses peines à assumer cette réalité, il avoue toutefois avoir bénéficié de nombreux messages chaleureux venant des téléspectateurs qui ont ressenti une grande tristesse au moment de quitter l’antenne. Pour lui, Europe 1 se trompe de chemin en optant notamment pour des orientations qui ne recueillent pas son adhésion. “Supprimer un intervenant traditionnel, cela équivaut à ôter la garde-robe ou bien le lit. Le fait de faire en sorte de se transformer si vite est une abomination. Très prochainement, pour Europe 1, ce qui reste ne résultera finalement qu’une erreur”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alexandre Loos (@loosalexandre)

Apparemment plus que désappointé à la suite de ce choix d’Europe 1, Laurent Cabrol ne dit pourtant pas les phrases que plus personne ne peut les contredire. Il assure souhaiter poursuivre son travail de présentateur météo sur son antenne et paraît être prêt à saisir toutes les occasions : “Pour moi, c’est par attachement, pour les personnes, par sympathie”.

Alors peut-on le voir bientôt dans une nouvelle émission ? Pour le moment, il paraît forcément trop tôt pour le confirmer. Toutefois, les dirigeants de quelques stations de radio pourraient être très contents de joindre les efforts et les compétences d’un personnage extrêmement compétent qui maintient de surcroît un rapport privilégié avec la population depuis de nombreuses années. Pour le moment, il est toutefois impossible de répondre à cette interrogation.