Laure est aujourd’hui heureuse en couple avec Matthieu. Ils vont même avoir leur premier enfant très prochainement. Mais avant de participer à “Mariés au premier regard”, Laure a connu des personnes dangereuses.

Laure est très active sur Instagram et elle a ne manque pas une occasion de partager avec ses abonnés. Pour des jeux concours, pour donner des nouvelles, parfois aussi simplement pour papoter mais également de temps à autre pour mettre en garde sa communauté. En effet, le 5 juillet dernier, Laure a apparement jugé utile de revenir sur son histoire sentimentale passée avec ses fans. Lors de ce live Instagram, l’épouse de Matthieu était accompagnée d’Estelle Dossin, une psychologie clinicienne. Et ce qu’elle a à raconter sur le sujet est pour le moins déroutant. Ce n’était pas pour rien que Laure ne croyait presque plus en l’amour quand elle décidait de participer à Mariés au premier regard.

Alors qu’aujourd’hui, la jeune femme nage littéralement dans le bonheur, elle va revenir sur une période difficile de sa vie avec ses abonnés. L’occasion peut-être pour certains de ses fans de trouver le courage de fuir une relation toxique. En effet, il est possible qu’il ne manque que peu de choses aux personnes qui en souffrent pour qu’elles réalisent qu’elles possèdent les clés de leurs destins. nous vous partage un résumé du message de Laure à travers la suite de cet article. Un message disponible en intégralité sur le compte Instagram de la future maman.

Laure estime que son vécu peut aider certains de ses abonnés

Revenir sur une histoire difficile de son passée ce n’est jamais évident. Mais cette candidate de la saison 5 de Mariés au premier regard juge cela nécessaire. Laure et Matthieu sont sur un petit nuage et la jeune femme souhaite partager son bonheur avec ses fans. Mais ce faisant, elle réalise aussi que tous n’ont pas la chance qu’elle a. Avec Matthieu, Laure a certainement le sentiment d’être la personne la plus chanceuse du monde.

Pourtant, elle a elle aussi connu des relations terribles voire “très toxiques”. Des relations dont elle a eu du mal à se sortir. Alors, elle souhaite à présent donner des clés à celles et ceux qui pourraient en avoir besoin. nous ne vous cache pas que certains propos vont être assez violents, et Laure prévient ses fans en amont.

“Attention, propos violents. Mais croyez-moi, ces gens-là ne sont pas des cas isolés. Ce n’est pas votre faute et vous ne pouvez pas les sauver. Fuyez ce genre d’individus, vous en sortirez plus forts” disait-elle avant de montrer ces messages odieux que son ex pouvait lui envoyer. “Je vais te pourrir comme on ne t’a jamais pourri, tu peux me faire confiance”, “Ta vie à partir de maintenant c’est un enfer”, “Tu n’es qu’une me***” ou encore “Je te souhaite de mourir.” Ce sont des propos terriblement durs mais elle les affronte la tête haute.

Des détails glaçants pour permettre à d’autres de s’en sortir

“J’ai eu une relation notamment qui a été très toxique, qui a duré quand même bien cinq ans et de laquelle j’ai eu du mal à me défaire. Et à un moment donné, je me suis rendue compte que j’attendais que quelqu’un puisse m’aider et me sortir de cette situation où je n’étais pas bien. (…) La personne en question avait eu une enfance difficile et a vécu des choses vraiment pas simples dans sa vie. Donc il y a un côté où moi j’étais mal à l’aise de ne pas avoir connu tout ça. Je voulais lui montrer que c’était possible d’être heureux et de construire des choses à deux”, disait-elle. Laure avait du mal à penser à elle avant de penser aux autres en somme.

“Au moment où tu te rends compte que cette personne est toxique et que tu n’arriveras jamais à la sauver parce que les blessures sont trop profondes et que l’élément déclencheur ce ne sera jamais toi, tu n’es plus que les miettes de toi-même. Et c’est à toi de tout reconstruire tout seul. Ce qui m’a aidée, c’était de me rendre compte en en parlant un peu autour de moi que c’était arrivé à plein de gens. Cette personne-là, j’avais tendance à la mettre à part et à me dire que son cas était unique, particulier. Et en fait non, c’est un type de personnes et il y a des mimiques, des mots ou des manières de se comporter que tu retrouvais. Je me suis dit que ce n’était pas moi le problème. Clairement, c’est une maladie” explique enfin Laure. nous ne peut donc qu’espérer avec elle que ce live puisse aider certains de ses abonnés.