Cette nouvelle a provoqué une onde de choc. Mercredi 2 mars 2022, vers 17h30, l’AFP a publié un communiqué annonçant le décès de Jean-Pierre Pernaut.

Une page de l’histoire de l’audiovisuel en France s’est clôturée hier. Jean-Pierre Pernaut nous a quittés. Marie-Sophie Lacarau et sa promesse !

En septembre 2020, le journaliste décide de quitter l’actualité après 33 ans de bons et loyaux services.Une décision bien réfléchie, en accord avec sa femme,
Nathalie Marquay, qui s’inquiétait pour sa santé, comme l’a confié Marie-Sophie Lacarau lors d’une soirée en septembre 2020 :

J’ai toujours pensé qu’il utilisait beaucoup son corps, même s’il était beau à l’antenne et avait beaucoup d’énergie. Une fois de retour à la maison, ce n’était pas la même histoire.

Je l’ai vu épuisé par Jean-Pierre Pernaut, il m’a brisé le coeur. Lorsque vous avez un cancer, votre corps vous dit d’arrêter.

Il a commencé à avoir des problèmes avec ses poumons, et il avait aussi des problèmes avec son genou qui ont nécessité cinq interventions
chirurgicales sous anesthésie générale. Marie-Sophie Lacarau avouait à l’époque que ces rythmes sont une source d’inquiétude.

Pas de repos pour le célèbre présentateur du journal de 13 heures qui annonce deux mois plus tard qu’il est atteint d’un cancer du poumon.
Malgré de belles vacances aux Maldives et des séances de radiothérapie, la santé du journaliste vedette se détériore rapidement.
Depuis janvier, Jean-Pierre Pernaut a subi quatre petits AVC, a révélé l’ancienne Miss France 87.

Énorme responsabilité

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle qui s’est répandue comme une traînée de poudre n’a pas manqué de provoquer de la tristesse. J’ai grandi avec lui,
« Je pleure » je pouvais lire de manière anonyme, alors que de nombreuses célébrités faisaient l’éloge d’un ami professionnel ou de toujours.

Jeudi 3 mars, l’ambiance était à la tristesse pour le 13 Heures de TF1. Jacques Legros, les yeux rouges et visiblement émouvants,
ouvre son exemplaire par des mots poignants : Depuis hier, une ombre plane sur ce journal de 13 heures, celle de Jean-Pierre Pernaut
qui l’a créé, qui l’a joué pendant plus de 30 ans et qui l’a laissé nous hier à seulement 71 ans.Nous réfléchissons à lui, à sa famille,
et bien sûr cette version lui est dédiée.

Marie-Sophie Lacarrau, qui est actuellement éloignée du plateau de 13 heures en raison d’une infection oculaire rare, a insisté pour être dans la vidéo.
Marie-Sophie Lacarrau, couvrant ses yeux d’immenses lunettes noires, s’est dite émue : Je veux me souvenir de Jean-Pierre, ce portrait de la force de la nature,
un merveilleux professionnel, plein d’énergie qui a tout donné, chaque jour pour son journal , ces treize heures que je pense, imagine,
construit , ont commencé.

Quand je lui ai succédé, j’ai ressenti cette énorme responsabilité de continuer son œuvre, et aujourd’hui c’est plus que ça,
comme le dit sérieusement Marie-Sophie Lacarrau, avant de conclure : Avec l’écriture, avec la famille des reporters, avec les 13- équipe
d’une heure nous aurons à cœur de perpétuer son héritage. Des mots touchants et rassurants pour les nombreux Français qui ont pleuré la mort de l’animateur.

Jean-Pierre Pernaut : Au bord des larmes, Marie-Sophie Lacarrau se souvient d’avoir rencontré la journaliste pour la première fois.

La triste nouvelle est l’ouverture du journal le mercredi 2 mars. Jean-Pierre Pernaut est décédé il y a quelques heures dans un hôpital parisien
à l’âge de 71 ans. Le journaliste luttait contre un cancer du poumon et a été hospitalisé pendant plusieurs semaines en raison d’autres problèmes de santé.
Nous avons eu peur de son départ pendant plusieurs jours.

Je ne pense pas que sa femme, Natalie Marquay, me reprocherait de parler de la conversation que nous avons eue lundi après-midi :
elle le surveillait jour et nuit à l’hôpital Georges Pompidou, où il a été admis, non pas à cause d’un cancer du poumon,
qui Jean-Pierre Pernaut était apparemment en train de surmonter , mais en raison d’une série d’autres problèmes de santé qui ont fait surface d’affilée,
Isabelle Morini-Bosc a déclaré à RTL.

Le chroniqueur de Touche pas à mon poste raconte que le père d’Olivier, Julia, Lou et Tom, a fait quelques petits tours en février,
une opération à cœur ouvert dont il s’est remis avant que la brusque détérioration de son état général ne l’exige. Dormir en début de semaine.

Sa famille a annoncé son décès, et de nombreuses personnalités lui ont aussitôt rendu hommage sur les réseaux sociaux. TF1,
la chaîne sur laquelle Jean-Pierre Pernaut a accompagné le déjeuner français pendant plus de trente ans, a préparé une émission spéciale
après le 8. journal.

Marie-Sophie Lacarrau est absente des écrans depuis décembre dernier en raison d’une infection rare et grave, et a tenu à être présente
pour honorer la mémoire de celui qui a quitté les rênes de son JT adoré en décembre 2020.

De chez elle, elle revient en direct, avec une grande tristesse, sur sa rencontre avec le mari de Nathalie Marquay. Jean-Pierre était aussi un homme très bienveillant.

Et elle a réussi à se prendre en main de manière unique dans le monde de la télévision. Pendant plusieurs mois, nous avons travaillé ensemble et à cette époque,
on m’a demandé : Alors, quel conseil vous donnerait-il ? Jean-Pierre, partagez, partagez et nourrissez-nous en. Je ne saurais donc assez le remercier
pour son soutien, dit-elle, les tremblements dans sa voix.

Le magnifique tribut de Marie-Sophie Lacarrau à Jean-Pierre Pernaut.

Marie-Sophie Lacarrau est toujours à l’antenne pendant que ses camarades de classe parlent sur le plateau et a du mal à cacher ses sentiments
derrière ses lunettes de soleil surdimensionnées.

S’ils sont en contact depuis peu de temps, elle se souviendra toujours du talent et du professionnalisme de son prédécesseur.
Jean-Pierre Pernaut m’a appris à être sûr de moi, de mon intuition et de mes convictions. Il était doué d’intuition, de conviction.

Jean-Pierre Pernaut m’a appris à faire confiance. J’ai été impressionné par sa capacité à diriger une équipe avec lui. C’était un moteur incroyable,
Jean-Pierre. Elle dit que c’est aussi une compétence formidable. Cela m’étonne, et il y a beaucoup de choses qui m’étonnent aujourd’hui.

Il nous quitte à un moment où il y a une foire agricole, quand il y a une guerre en Ukraine. Et c’était Jean-Pierre Pernaut, les pieds dans nos territoires,
chez nous et un regard toujours ouvert sur le monde.