Cette ancienne candidate de la “Star Academy”, aujourd’hui youtubeuse à succès, traverse une période terrible. Elle partage sa peine avec ses abonnés sur Instagram.

Jill s’est faite connaître en participant à la saison 5 de la Star Academy. Mais si elle rayonne encore aujourd’hui dans le cœur du public c’est grâce à YouTube. En effet, la jeune femme possède deux chaînes YouTube. L’une qui porte son prénom et dans laquelle elle parle d’elle et de sujets qui la touchent. Et une autre qui est consacrée aux frissons et à l’épouvante. Maman de trois enfants, elle partage tout avec ses abonnés.

Jill déménage et se lance dans une nouvelle aventure avec toute sa petite famille

En mars dernier s’amorçait un grand moment dans la vie de Jill et de ses proches. En effet, elle quittait sa maison pour un déménagement riche en émotion. D’ailleurs, nous ne vous cache pas qu’elle va aussi se demander si ce n’est pas le stress de cet événement qui aura provoqué sa fausse couche. Mais cette question n’aura pas de réponse, vous vous en doutez.

Jill a une fille superbe mais aussi deux petits garçons. Et elle comptait donc agrandir la famille avec un quatrième enfant. nous ne vous l’apprendra pas, certaines personnes voudraient que l’on ne parle pas de ses envies de grossesse, par superstition. On dit aussi qu’il ne faut pas annoncer sa grossesse à son entourage avant d’entamer le quatrième mois de gestation. Mais derrière ces superstitions, ce sont des raisons médicales. En effet, une femme sur trois perd son bébé avant, ou tout juste pendant, le troisième mois de grossesse. Et Jill a donc décidé de briser un nouveau tabou en racontant son histoire.

L’ancienne candidate de la Star Academy explique l’épreuve qu’elle traverse à ses abonnés

Les dernières nouvelles de Jill à ses fans dataient du 17 juillet. La maman de trois enfants profitait de vacances en Italie avec son amoureux, Simon Gérard. Et ce 25 juillet, elle est donc de retour avec un message bouleversant.

“La raison de mon absence auprès de vous. J’ai toujours dit qu’il fallait briser les silences que notre société nous infligent. Alors, avant de repartir à zéro il était crucial pour moi de me confier à vous.” écrivait-elle avant d’annoncer la terrible nouvelle à ses abonnés.

“Nous avons perdu notre futur bébé… Des examens sanguins parfaits, des symptômes classiques, une première écho super avec un petit cœur qui bat, aucun signe négatif. A aucun moment je ne pensais que la suite de cette belle nouvelle aventure allait se transformer en cauchemar. Mardi 20 juillet, nous avons rendez-vous pour la deuxième échographie. Étant maman de trois enfants avec des grossesses parfaites, il s’agit pour moi d’un petit rendez-vous juste pour entendre que tout va bien.” détaillait Jill. Mais voilà, le docteur va devoir lui annoncer une nouvelle qui va la laisser en état de choc. “(…) j’ai l’impression que les minutes durent une éternité et je ne dis mot. Et puis je craque, je panique, je fond en larmes toujours sur cette table avec ce satané masque sur ma bouche qui m’empêche de respirer entre chaque sanglot.” continuait-elle.

Puis Jill pense à ses enfants, elle imagine leur peine en apprenant la nouvelle. Peut-être est-ce une façon qu’a son esprit pour éviter qu’elle ne sombre dans des idées noires ? Mais cela n’empêche pas le sentiment de culpabilité. Or, impossible qu’elle soit la responsable de sa fausse couche. “Et puis s’en est suivi des millions de questions dans ma tête, j’ai fais quelque chose de mal ? Les inondations ? Le déménagement ? Le stress ? Je n’aurai jamais de réponse.”

Heureusement, si Jill prend le temps d’écrire ce message à ses abonnés, c’est qu’elle a conscience qu’elle doit affronter son mal-être et sortir de sa torpeur. nous se désole de ce qui arrive à Jill. Mais il convient de préciser à nos lecteurs qu’elle est une jeune femme qui ne manque pas de courage.

“Maintenant il faut juste avancer, la peur au ventre, recommencer et espérer que plus jamais notre famille ne subisse ça. Notre histoire, c’est l’histoire de 20% des femmes. Grâce en partie aux réseaux sociaux, nous osons en parler, briser les tabous. J’en parlais justement dans ma vidéo sur la conception. Alors quoi de plus normal que de me livrer à vous. En parler beaucoup autour de moi à été salvateur. J’ai eu un élan de bienveillance de tant de femmes et d’hommes autour de moi. Et ça m’a tellement aidé. Pas une remarque déplacée. La preuve que je suis entourée de belles personnes. Je vous en parlerai plus longuement dans une vidéo à cœur ouvert qui j’espère aidera d’autres femmes qui vivent cette tristesse immense.” écrit-elle pour conclure.