Le concours de beauté Miss Esthétique a fait scandale dans « Touche pas à mon poste »…

Ce jeudi 7 octobre, Jean-Michel Maire ainsi que l’influenceuse Shelly Fray étaient sur le plateau de « TPMP« . A cette occasion, les deux invités ont pris le temps de présenter le concours de beauté « Miss Esthétique France« , ouvert à toutes les femmes. Malheureusement, le principe même du concept n’a pas plu à tout le monde. Deux clans se sont farouchement opposés. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’nous va tout vous dire que le sujet. Vous êtes prêts ?

Un nouveau concours qui fait parler

Jean-Michel Maire a contrarié bon nombre de ses collègues sur le plateau de « Touche pas à mon Poste« . En effet, le chroniqueur emblématique de la chaîne était venu pour présenter le concours de beauté « Miss Esthétique France » qu’il présentera l’année prochaine aux côtés de Milla Jasmine. Comme on l’apprend sur le site du concours, celui-ci est ouvert à toutes les femmes, qu’elles soient « rondes, éventuellement mariées, tatouées, ayant effectué ou non un changement corporel via la chirurgie esthétique ». A la clé, 15 000 euros d’opérations et de soins esthétiques.

Si ouvrir le concours a tout le monde est plutôt une bonne nouvelle, c’est le mot esthétique qui a posé le plus de problèmes. En effet, certains chroniqueurs de TPMP y voient une promotion déguisée de la chirurgie esthétique. C’est le cas notamment d’Isabelle Morini-Bosc et Gilles Verdez : « C’est une arnaque, avouez-le ! C’est « Miss Chirurgie Esthétique », c’est sous-entendu. C’est dangereux ce que vous faites » a notamment déclaré le journaliste.

Jean-Mich Maire en prend plein la tête

Alors que Gilles Verdez met en avant les dérives possibles d concours, Jean-Michel Cohen n’est pas loin de penser la même chose. En effet, le nutritionniste pense notamment que la compétition serait financée par une clinique, a donné son avis d’expert. « Il y a un côté noble qui est le fait qu’ils acceptent tout le monde mais ça masque la vérité. Toutes les petites filles qui fantasment sur les stars des réseaux sociaux vont être attirées ! ». Mais heureusement, Jean-Michel Maire peut compter sur le soutien de Matthieu Delormeau et Guillaume Genton.

Matthieu Delormeau a notamment salué l’honnêteté et l’ouverture à la diversité du concours, qui se tiendra le 27 février 2022 à la Cigale : « Il faut qu’il y ait des petites, des grandes, des tatouées… Je suis d’accord avec votre point de départ ».Pour Guillaume Genton, c’est le concours Miss France qui est le plus discriminatoire. Il a notamment expliqué : » Il y a plein de filles qui se disent qu’elles ne sont pas belles parce qu’elles ne font pas 1m70, qu’elles ne sont pas célibataires ect… ».

Jean-Michel Maire se défend

Après les différentes remarques, Jean-Michel Maire a pris la parole. Ainsi, le chroniqueur de « Touche pas à mon Poste » a insisté sur le fait que le chèque cadeau à la clé pouvait très bien être dépensé par la Miss Esthétique pour faire autre chose que de la chirurgie plastique. En effet, il explique qu’il est tout à fait possible d’utiliser l’argent pour recoller ses oreilles, ou avoir recours à une chirurgie dentaire. Mais est-ce qu’une femme qui a de nombreux complexes pourrait gagner le concours ? C’est n’est pas certains.

Via son compte Instagram, Milla Jasmine a déploré les critiques des chroniqueurs de Cyril Hanouna, plaidant qu’ils n’ont pas compris le principe du concours. L’événement va-t-il donner tort à ses détracteurs ? C’est ce que nous allons voir dans les prochaines semaines. Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires. Autrement, il va falloir attendre jusqu’au 27 février 2022 pour savoir qui sera la grande gagnante. Affaire à suivre.