© Bestimage

Dans un documentaire intitulé “La tête de Jamel Debbouze” réalisé par Jean-Thomas Ceccaldi, l’humoriste fait de très rares confidences. Et ce, notamment sur son accident qui lui a fait perdre l’usage de sa main.

Les fans de Jamel Debbouze pensaient tout connaître de sa vie et de sa carrière. Il est vrai que l’acteur s’est toujours montré très loquace sur son passé. Pourtant, certains pans de son histoire sont encore méconnus du grand public. Dans un documentaire intitulé La tête de Jamel Debbouze, le réalisateur Jean-Thomas Ceccaldi vient compléter ainsi ce récit. Un film pour lequel le prince de l’humour accepte de se livrer, et même de faire quelques révélations. Gossipologist revient donc pour vous sur son témoignage sur son accident qui lui a enlevé l’usage de sa main.

Jamel Debbouze : les circonstances et les conséquences du drame

Un parcours hallucinant

Tout a déjà à peu près été dit sur la vie de Jamel Debbouze. Né à Trappes dans une famille aimante, mais loin de rouler sur l’or, le garçon a les mêmes activités que tous les jeunes de son âge. À la seule différence qu’il se découvre très tôt un réel goût pour la comédie et pour l’humour. Passé par l’improvisation, Jamel va rapidement se faire un nom. Dès le début des années 90, ses premiers passages sur Radio Nova et Canal+ font de lui la véritable coqueluche de toute une génération. Plus tard, il remplira ainsi toutes les salles de France devant un public toujours médusé par autant de talent.

Très vite, le cinéma fera également appel à lui. Il participera alors à quelques-uns des plus grands succès du box-office français. Ses rôles dans Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, ou Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre le propulsent comme un comédien à part entière. Loin d’oublier ses origines modestes, il permettra également à d’autres jeunes humoristes de tenter leur chance, et même de percer dans le métier. Grâce à son Jamel Comedy Club, il crée ainsi un véritable tremplin pour toute une vague de spécialistes du stand-up et du one-man-show. Du côté de sa vie privée, Jamel Debbouze connaît aussi un ciel sans nuage. Marié depuis de très nombreuses années à Mélissa Theuriau, les tourtereaux sont les heureux parents d’un fils prénommé Léon et d’une fille Lilla.

Jamel Debbouze: Un documentaire réalisé en famille

Même si l’ascension fulgurante et la vie de Jamel Debbouze ont souvent été évoquées dans les médias, ce documentaire permet de le découvrir sous un nouvel angle. D’ailleurs, son épouse Mélissa Theuriau en est la productrice. L’acteur partait alors en toute confiance pour se livrer sans tabou sur les événements les plus marquants de sa vie. Sur ces images, le public peut donc découvrir, un homme aux multiples facettes. Bien évidemment, il y a l’humoriste, l’acteur et le clown, mais également le mari et le père aimant. Au fil de ce long-métrage, les téléspectateurs se plongent dans l’histoire d’un homme ordinaire au destin hors norme. Objeko fait donc ce chemin avec vous.

C’est effectivement l’occasion de revenir sur ses plus profondes blessures. Car si Jamel Debbouze a en effet tout pour être heureux, son accident qui lui a coûté l’usage de sa main a véritablement été un tournant pour lui. Après le diagnostic des médecins, il reconnaît ainsi avoir connu une longue période de doute. ” J’étais malade de…après cet accident que j’ai eu, j’avais peur de ne plus correspondre aux codes de la société et d’être naturellement exclu, car physiquement moins utile. Heureusement que j’avais les yeux, la bouche et le reste pour m’exprimer et dire : ‘Je suis intéressant, je vous jure, je suis marrant, je veux faire partie de la fête, ne me jugez pas !’ “.

Un handicap transformé en chance

En effet, après cet accident, Jamel Debbouze ne sera plus jamais le même. Mais loin de se morfondre, il fait de ses faiblesses, une force. Son humour et son sens de la dérision lui permettront effectivement de surmonter cette épreuve sans se soucier de sa nouvelle apparence. Bien décidé à réussir, il franchit ainsi tous les écueils pour devenir l’une des personnalités préférées des Français. D’ailleurs, c’est bien là sa plus grande victoire.

En effet, Jamel Debbouze avait un but bien précis dans la vie : celui d’apporter du bonheur aux gens. ” Je n’étais pas fier de plein de choses… Aujourd’hui, je suis fier comme un coq, car j’ai eu la chance de pouvoir m’exprimer par le rire “. Depuis près de trente ans, le franco-marocain fait effectivement les beaux jours des théâtres, des salles de cinéma et bien évidemment des plateaux de télévision où chacune de ses apparitions est réellement un petit événement. Jamais son succès ne s’est donc démenti et sa notoriété n’aura en effet fait que croître. Un parcours hors du commun à découvrir ou à redécouvrir dans ce documentaire consacré à un véritable maître du rire.