Jacques Dutronc, qui vit retiré en Corse depuis plusieurs années, a subi une opération révélée par Françoise Hardy.

Le magazine Ici Paris s’est intéressé à l’état de santé du père de Thomas Dutronc. Le père et le fils devraient d’ailleurs prochainement entamer une tournée ensemble. Cependant, la santé du compagnon de Françoise Hardy aurait quelque peu inquiété un moment. Mais si le chanteur semble remis de cette épreuve, on en apprend que très peu.

En Corse où il s’est retiré depuis des années, très peu de personnes se livrent à son sujet. Le magazine Ici Paris qui lui s’est intéressé à Jacques Dutronc indique que le chanteur aurait souffert en 2009 d’un «infarctus osseux, l’osteonecrose». Il s’agit de «la mort d’un segment de l’os causée par un déficit d’apport sanguin. Cette maladie peut être causée par une lésion ou survenir spontanément », renseigne la publication qui précise que «ce traumatisme n’est pas la seule menace à peser » sur le chanteur.

Ici Paris rapporte ainsi les propos de Jacques Dutronc en personne dans les colonnes de QG. L’artiste se confiait à l’époque sur son addiction à l’alcool qui a longtemps été un poids dans sa vie. «Pendant 20 ans, j’ai tourné à l’alcool de poire, plus d’une bouteille tous les soirs, en plus du reste. Puis j’ai arrêté (…) Fini les alcools forts», affirme-t-il.

Et selon Ici Paris, l’opération qu’a subie le chanteur pourrait avoir un lien avec son addiction à l’alcool. Lorsqu’on consomme plus d’un verre par jour, l’alcool peut entraîner «de terribles conséquences », indique le magazine. «Élévation de la pression artérielle, troubles du rythme cardiaque. Il peut de surcroît être à l’origine de sept cancers, dont celui du foie, de l’œsophage et du larynx, et bien-sûr, l’association avec la fumée de cigare renforce largement les risques », ajoute la publication.

Si le chanteur retiré dans sa Corse natale se porte mieux aujourd’hui, il n’en est pas de même pour sa compagne de longue date, la mère de son fils, Françoise Hardy. La chanteuse affirmait dans les colonnes de Femme Actuelle lors d’un entretien être «proche de la fin». Sous traitement contre une tumeur du cavum, Françoise Hardy en subi les effets secondaires dévastateurs.

La chanteuse revendique d’ailleurs son droit à l’euthanasie. « J’aimerais avoir cette chance, mais étant donné ma petite notoriété, personne ne voudra courir encore plus le risque d’être radié de l’ordre des médecins ». Et si Thomas Dutronc craint que sa mère ne prenne trop hâtivement une décision à ce sujet, Jacques Du tronc lui comprendrait. « Jacques et moi sommes d’accord sur beaucoup de choses et il ne veut pas que je souffre de façon inhumaine à cause des séquelles de traitements trop lourds et de l’âge. Qui voudrait ça ? », confiait Françoise Hardy.