Inès Loucif est toujours présente dans les mémoires depuis son passage dans Koh Lanta en 2020 !

Ines Loucif, la célèbre candidate de Koh Lanta 2020, s’est retrouvée bien embêté récemment avec les forces de l’ordre ! La belle aventurière, choquée, s’est livrée à ses abonnés Instagram. L’équipe Gossipologist vous propose de découvrir cette histoire très stressante pour la jeune femme et son chien !

Ines (Koh Lanta) : une candidate très appréciée

Inès Loucif est toujours présente dans les mémoires depuis son passage dans Koh Lanta en 2020 ! La belle aventurière du Sud-Ouest a montré une force de caractère exceptionnelle tout au long de l’émission de TF1. Elle a d’ailleurs réussi à aller en finale, même si elle a dû s’incliner face à Naoil Tita.

Très appréciée des téléspectateurs, Inès était très attendue pour l’édition Koh Lanta All Stars 2021 de cette année. Cette édition spéciale de l’émission rassemble tous les aventuriers les plus emblématiques des dernières saisons pour un face à face explosif !

Le programme a déjà commencé, et les téléspectateurs ont pu se rendre compte que les alliances et les trahisons seront présentes tout au long de l’aventure ! TF1 a même introduit l’île des bannis, qui va permettre à un candidat éliminé de revenir plus tard dans l’aventure. De quoi épicer encore plus le tout ! L’équipe des hommes s’en sort plutôt bien pour le moment, mais l’équipe des filles se déchire depuis le premier jour sur l’île. Il semblerait donc qu’Inès Loucif ait bien fait de ne pas s’aventurer là-bas cette année.
Avec sa plastique superbe, Inès s’est également vu proposer de participer aux Anges de la Téléréalité. La belle jeune femme de 27 ans a toutefois refusé, préférant prendre sa carrière médiatique en main.

La vie parisienne et le parcours d’influenceuse

Inès Loucif ne souhaite pas devenir célèbre à tout prix. Elle fait donc tout pour éviter tout programme qui pourrait la montrer sous un mauvais jour, ou créer un scandale. Elle a donc décidé de se recentrer sur Instagram, ou elle peut avoir un contrôle total sur ses publications médiatiques.
Inès s’en sort d’ailleurs très bien, avec pas moins de 414 000 abonnés, ce qui est franchement pas mal en un an et demi de présence médiatique ! Il faut dire qu’elle sait y faire pour appâter le chaland ! Son compte Instagram est rempli de photos d’elle en très petite tenue !

 

Inès n’hésite pas à exhiber sa magnifique silhouette pour le compte de partenariats, ou juste pour le plaisir ! Cet été, elle nous a fait baver avec une série de clichés en maillot de bain ou elle montre son bronzage parfait !

Le nouvel atout d’Inès et cependant Maiko, son adorable petit chien ! Il s’agit d’un American Bully, qui est un croisement entre plusieurs races de bulldog. Avec sa petite bouille, il fait complètement fondre la toile !

Inès promène Maiko dans les rues parisiennes, ce qui est l’occasion pour elle de le prendre en photo. Sa dernière sortie fut cependant plutôt mouvementée…

Inès et Maiko face à la Police parisienne

Alors qu’Inès Loucif promenait son chien en ville, la jeune femme s’est retrouvé face à une situation déboussolante. Elle se confie à ce sujet à ses followers Instagram :

Ce matin, la police municipale est encore venue au parc pour cette fois-ci virer tout le monde. L’un d’entre eux qui avait un bébé teckel a pris une amende car son petit n’était pas attaché, malgré qu’il soit à ses pieds. Il était 9h, il n’y avait pas d’enfants, quatre maîtres chiens.” https://www.gossipologist.com/ines-loucif-koh-lanta-se-devoile-en-ses-fans-sont-subjugues-par-sa-silhouette-parfaite-149620/

Cette situation l’a beaucoup alarmée. Heureusement, vu qu’elle venait d’arriver, elle a pu échapper au courroux des gardiens de la paix. Ce ne fut cependant pas le cas de tout le monde, comme elle le raconte : “J’ai rencontré des Américains qui sont arrivés plus tard et qui sont stupéfaits de cette politique et inhumanité contre les chiens à Paris”.

Étant originaire de Toulouse, Inès Loucif n’est pas habituée à ce genre de comportement de la part de la police. Elle n’hésite d’ailleurs pas à s’en plaindre à ses abonnés :

Cet été, quand je suis descendue dans le Sud, j’ai remarqué qu’il y avait par exemple des sacs poubelles en distributeurs, gratuitement, partout ! Que ce soit dans les bois, les parcs ou la rue, à Paris il n’y a strictement rien pour eux. Je m’en rends de plus en plus compte. Je savais que ce n’était pas facile mais pas à ce point, c’est vraiment triste”.

Espérons toutefois que cette expérience ne lui gâche pas ses prochaines sorties avec Maiko !