Brigitte Bardot est une nouvelle fois très en colère et le fait savoir. Face à la situation actuelle du Var, elle interpelle les responsables politiques pour que la chasse soit suspendue.

Une fois de plus, Brigitte Bardot est furieuse et est bien décidée à ce que tout le monde le sache ! Alors que le massif des Maures dans le sud de la France connaît un nouvel incendie extrêmement violent, la célèbre actrice pense aux animaux. En effet, la star interpelle les responsables politiques et l’opinion publique pour réclamer la suspension de la chasse. nous revient donc pour vous sur les déclarations de l’artiste visiblement très en colère.

Brigitte Bardot : ” Il faut arrêter “

Un combat de longue date

Depuis sa retraite, et même bien avant, Brigitte Bardot a fait de la cause animale l’un de ses plus grands chevaux de bataille. Chaque fois que l’occasion se présente, l’ancienne reine de Saint-Tropez monte effectivement au créneau. Ainsi, elle souhaite rappeler l’importance de prendre soin de la faune mondiale. Tout le monde se souvient évidemment de son combat contre la chasse des bébés phoques. Des images affreuses diffusées à l’époque qui restent encore dans les mémoires. Cependant, la comédienne ne se soucie pas seulement de ce qui se passe aux antipodes ou au nord du cercle arctique. Elle dénonce également des comportements inacceptables en France.

Récemment encore, Brigitte Bardot s’opposait ainsi publiquement au maire de Béziers, Robert Ménard, au sujet de la corrida. Le 18 août dernier, elle s’en prenait aussi à Corinne Orzechowski, préfète de l’Oise. L’élue prévoit en effet la mise à mort de 3 000 renards avant l’année prochaine. Un abattage massif totalement inacceptable pour l’actrice aujourd’hui âgée de 86 ans. Mais si BB fait aujourd’hui la une de l’actualité, c’est pour une tout autre raison. Elle demande effectivement aux autorités de prendre en considération les animaux, eux aussi victimes des terribles incendies. nous vous explique tout dans les moindres détails.

Une véritable catastrophe

Depuis plusieurs jours maintenant, le département du Var doit effectivement faire face à de nouveaux feux de forêt. Jusqu’à ce jour, plus de 7 000 hectares sont déjà partis en fumée malgré les efforts des pompiers. Les pompiers aidés par des renforts venus de plus loin tentent sans relâche de protéger ce qui peut encore l’être. Pourtant, si leurs efforts commencent à payer, Brigitte Bardot décide aujourd’hui de jeter un pavé dans la mare. Elle souhaite effectivement que les animaux de la réserve nationale naturelle de la plaine des Maures puissent connaître un avenir serein.

Brigitte Bardot évoque ainsi une nouvelle fois la chasse. Alors que la forêt est dévastée, la faune locale pourrait avoir de nombreuses difficultés à se nourrir et à se cacher. L’actrice demande que la chasse ne soit pas autorisée cette année. Afin de mieux faire entendre son message, l’ancienne compagne de Roger Vadim et de Serge Gainsbourg publie donc une longue lettre sur Twitter. Un courrier directement adressé à Monsieur Richard Evence, préfet du Var. Alors que la forêt est dévastée, la faune locale pourrait avoir de nombreuses difficultés à se nourrir, et même à se cacher.

” C’est vital “

Dans cette lettre destinée au plus haut fonctionnaire du département, Brigitte Bardot tient à remercier particulièrement les soldats du feu. Elle salue leur courage ” pour enrayer ce drame “ et rappelle qu’ils méritent ” toute notre admiration et notre reconnaissance “. Bien consciente de la catastrophe, la comédienne évoque ” une terre lunaire, de désolation, particulièrement dans le massif des Maures où la faune et la flore ont été réduites en cendres “. Face à ce désastre écologique, elle demande donc aux élus de ne pas en rajouter un autre. Elle rappelle que l’habitat naturel des animaux a été complètement détruit et que certains devraient périr par manque de nourriture. Selon BB, ” Il serait criminel, d’une lâcheté absolue, d’autoriser les chasseurs à traquer et à abattre les survivants de ce drame “.

Brigitte Bardot réclame alors aux autorités ” de prendre dès aujourd’hui les mesures qui s’imposent pour surseoir à l’ouverture de la chasse dans le Var “. Avant de rajouter : ” C’est une question de bon sens, la nature a besoin de respirer et les animaux d’une trêve. Il faut arrêter cette course folle, vers la destruction. Je compte sur vous pour décréter une année blanche de la chasse, c’est vital “. Afin de donner encore plus d’impact à son action, la présidente de la Fondation Brigitte Bardot précise qu’une copie de ce courrier a été adressée à Var-Matin. Il reste désormais à savoir si son appel sera entendu et si les autorités prendront sa demande en considération. En attendant, la population du département doit une fois de plus constater les dégâts de cet immense incendie. C’est un véritable petit coin de paradis qui a encore été détruit.