Le petit-fils et la fille de l’acteur lui ont rendu un bel hommage. Gossipologist vous raconte les réactions de Victor et Stella et c’est tout simplement adorable.

Bien évidemment, Jean-Paul Belmondo a réuni beaucoup de personnes pour son enterrement. Chacun voulait lui rendre un dernier hommage et notamment ses enfants. Sa fille Stella était très émue pendant l’événement organisé pour son père.

Jean-Paul Belmondo, le monstre sacré du PAF

Jean-Paul Belmondo, qu’on surnomme Bebel, est né le 9 avril 1933 à Neuilly-sur-Seine. Il est issu d’une famille d’artistes. Son père était sculpteur et sa mère était peintre. L’école ne l’intéresse pas et à 15 ans, il décide d’arrêter définitivement ses études. C’est de début de sa vie d’acteur puisqu’il prendra son premier cours de théâtre rue Vavin. Et c’est le déclic immédiat. À côté de ça, il a une passion pour le sport et notamment la boxe. Sa formation dure quatre ans et ses professeurs sont plutôt pessimistes concernant sa carrière. On peut dire qu’ils se sont bien trompés ! Heureusement, le réseau compte ! En effet, il devient ami avec Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle ou encore Bruno Cremer et ils lui seront utiles dans son futur. Jean-Paul Belmondo commencera sur les planches avec Médée (1953), Le malade imaginaire (1954), Fantasio (1955), Oscar (1958). Après sa mobilisation en Algérie, il revient et décroche son tout premier grand rôle dans A double tour de Claude Chabrol. Suivi de près par A bout de souffle. Son tempérament désinvolte a conquis le public, c’est certain. Ainsi, le jeune homme devient le comédien chouchou des années 60.

Un adieu émouvant

 

Le 9 septembre 2021, le peuple français lance un dernier au revoir à Jean-Paul Belmondo. Cet hommage national est organisé par l’Elysée, ce que les membres de la famille ont tout de suite accepté. Il pourra être la star du jour pour une toute dernière fois. Même si dans nos cœurs il restera LA vedette incontournable. L’événement s’est déroulé à la Cour d’honneur de l’Hôtel des Invalides. Et beaucoup de gens ont fait le déplacement pour lui témoigner affection et reconnaissance. En effet, on a pu voir certains hommes politiques, des acteurs importants du cinéma français, bien sûr des amis, les enfants et petits-enfants ainsi que les anciennes compagnes. Tout ce beau monde représentait pas moins d’un millier de personnes. Son petit-fils, Victor Belmondo, s’est exprimé face à au public et il fait preuve d’un grand courage. Stella n’a pas pris la parole, mais elle affronte ce deuil avec beaucoup de force. Certainement des qualités et que leur grand-père et père leur a transmis.

20 ans d’amour avec sa dernière compagne Natty !

 

Pour la fille de Jean-Paul Belmondo, il est dur d’écouter les mots de Victor Belmondo. Ils résonnent dans sa tête. Observer le cercueil de son défunt père qui défile dans l’allée est aussi une épreuve. Mais tout a été très bien orchestré. Un drapeau aux trois couleurs de la France repose sur lui. Il a été accompagné par la musique Chi Maï d’Ennio Morricone, issu de son œuvre phare : Le Professionnel. Stella avait la chance d’être avec ses trois neveux ainsi que toutes les personnes qui font partie du clan. Elle est la quatrième et dernière enfant de Jean-Paul Belmondo et elle a représenté un grand bonheur pour l’acteur. En effet, elle est le fruit de sa relation avec la coco-girl Natty. C’est également son second mariage. L’âge avancé de Jean-Paul Belmondo n’a pas arrêté les amoureux puisque Stella est née alors qu’il avait 70 ans. Aujourd’hui, on peut dire que Bebel a pu lui transmettre tout ce qu’il a pu.

Et l’histoire d’amour entre Jean-Paul Belmondo et Natty est vraiment belle. Leur idylle aura duré vingt-ans. En effet, ils ont décidé de prendre des trajectoires différentes. Et pour le bien de Stella, ils ont préféré se séparer tout en restant dans de bons termes : “C’était une magnifique histoire d’amour dont il reste une splendide petite filleJ’ai du mal à penser que Jean-Paul ait tiré un trait sur tout ce que nous avons partagé, les bons moments, comme les huit dernières années, qui ont quand même été extrêmement difficiles. J’espère qu’il reste une immense tendresse entre nous, même si je ne comprends pas du tout son attitude actuelle. J’ai du mal à admettre qu’on se soit aimé aussi longtemps et qu’on se déchire de la sorte. Stella est un ange et j’espère qu’on retrouvera l’harmonie.”À présent, on peut dire qu’il faut laisser le temps faire son œuvre. Jean-Paul Belmondo nous a fait rêver pendant des années et il part apaisé et la tête haute.