Depuis leur départ, les rapports de Meghan Markle et Harry avec la famille royale sont très mouvementées. Une situation qui pourrait se détériorer à la suite de cette décision ! nous vous explique pourquoi.

Parti aux Etats-Unis il y a plus d’un an, Meghan Markle et Harry ont totalement changé de vie. Une décision qui a totalement détérioré leur relation avec le reste de la famille royale. Plusieurs tentatives d’arranger les choses ont déjà été menée par le clan Sussex. Et cette décision qu’ils devront prendre dans les temps à venir en fait partie. Qu’en est-il réellement ? On vous livre les réponses dans les prochaines lignes !

Une rupture nette

Début 2020, Meghan Markle et Harry faisaient leurs adieux à leur place au sein de la famille royale. Le couple souhaitait prendre son envol tant sur le plan financier que privé. Une décision autant difficile que risquée puisque les deux tourtereaux vivaient jusque là avec la sécurité financière procurée par la famille royale. Mais cela ne semble pas les avoir freiné puisqu’ils ont tout de même décidé de s’installer en Californée où ils vivent désormais heureux.

Si l’on pensait que les choses s’arrangeraient avec le temps, il n’en est rien. En effet, Meghan Markle et Harry ont eu encore plus de conflit avec la royauté anglaise à cause de certaines de leurs décisions. L’interview passée auprès de Oprah Winfrey a d’ailleurs été le source de nombreuses spéculation sur les relations entre eux. Il faut dire que le couple n’y est pas allé de main morte dans leurs révélations. De quoi susciter la désapprobation de ces derniers et de nombreux britanniques.

Plus récemment, Meghan Markle et Harry étaient très attendus en Angleterre. Entre le décès du conjoint de la Reine Elizabeth II et l’inauguration de la statue dédiée à Lady Di, ils ont tout de même pu dialoguer. Quelques conversations dont l’impact sur leur relation pourrait être très bénéfique. Et on ne peut qu’attendre que les deux frères Harry et William continuent d’aller dans ce sens. La prochaine décision du couple pourrait d’avoir un impact important sur la situation.

L’enfant de la paix ?

Les relations de Meghan Markle et Harry avec le reste de la famille royale se sont quelques peu améliorées durant les fêtes de fin d’année. Une évolution positive puisque chacun a pris le temps de converser et surtout de s’échanger des cadeaux. Mais depuis, c’est le calme plat jusqu’à ce que la duchesse de Sussex nous dévoile qu’elle attend un heureux événement. Et la naissance de leur petite fille il y a quelques semaines de cela pourrait bien changer les choses !

A l’annonce de la petite Lilibet Diana, la famille royale s’est beaucoup réjouie. Une réaction des plus normales puisque Meghan Markle et Harry ont choisi de respecter le tradition en rendant hommage à leur proche lors du choix du prénom. Rappelons que Lilibet n’est autre que le surnom affectueux donné à la Reine Elizabeth II. Quant à Diana, il s’agit du prénom de la mère de Harry, la princesse des cœurs ! Cette preuve de bonne volonté a d’ailleurs été saluée par les leurs grâce aux vœux de souhaits qu’ils ont obtenus à la suite de cet heureux événement.

Et si l’on en croit les experts de la famille royale, la fille de Meghan Markle et Harry pourrait être la source d’une réconciliation entre le clan. Il suffirait que le couple Californien prennent les décisions qui s’imposent afin de se rapprocher à nouveau des leurs. Le choix s’annonce assez difficile pour ces derniers puisque désormais, la balle est donc dans leur camp !

Meghan Markle et Harry vont-il se réconcilier avec la famille royale ?

Plus que quelques semaines avant que Meghan Markle et Harry doivent se prononcer pour le baptême de Lilibet Diana. Un événement de taille qui nécessite une préparation assez particulière. Rappelons que cette démarche est obligatoire et emplie de tradition pour la famille royale. En choisissant de réaliser cela sur les terres natales du Duc de Sussex, le couple pourrait donc de nouveau faire la paix avec leur clan. Mais la question demeure : le baptême se fera-t-il en Angleterre ou en Californie ?

Pour l’experte royale Daniela Elser, l’organisation d’un baptême loin de leur pays d’origine serait un « rejet clair de la famille royale ». Et pour cause, la souveraine britannique ne peut se rendre à l’étranger pour assister à l’événement. Plus encore, une telle préparation irait à l’encontre des tradition de la famille royale. Un autre choix qui les éloignerait donc un peu plus de ces derniers.

Reste à savoir également si Meghan Markle et Harry opteront pour une telle organisation ou s’ils ne baptisent pas du tout leur petite fille. C’est donc une histoire à suivre pour les fans de la famille royale et leur membres !