Le début du mois de juillet a été marqué par un temps vraiment maussade en France. La famille Blois, de Familles nombreuses, la vie en XXL a été concernée. En vacances au Cap Ferret, Diana, Gérôme et leurs enfants ont subi la pluie et ont même été contraints d’allumer le chauffage du mobil-home. nous vous raconte les déboires de la famille.

C’est une vraie malédiction qui s’est abattue sur les vacances de la famille Blois. La tribu recomposée de Familles nombreuses, la vie en XXL est allée dans le très chic Cap Ferret, dans le bassin d’Arcachon. Mais avant le départ, un premier ennui s’est dressé sur leur chemin .

Les ennuis de la famille Blois

A la fin du mois de juin, Diana Blois, la mère, s’est blessée à un orteil du pied droit : elle a eu un hématome sous un ongle et ne peut pas se baigner. Mais en raison de la météo en Gironde, elle ne pouvait pas aller à la plage : mardi 13 juillet, les Blois ont affronté une pluie battante. Dans une story sur sa page Instagram, Diana essaye de relativiser la situation.

Une tasse de chocolat chaud dans les mains, elle tentait de se réchauffer. « Non mais c’est quoi ça ? J’ai mis le chauffage dans le mobil-home ! Dix degrés, les gars ! », regrette Gérôme, le père. « On est au moins de juillet, on met le chauffage… Ça caille vraiment », a enchaîné Diana. S’ils auraient aimé avoir une journée cool, les amoureux ont rapidement compris qu’ils allaient devoir occuper leurs enfants.

Familles nombreuses: Maladie et pluie au programme

« Normalement, les petits devaient aller au club, mais vu qu’il pleut beaucoup… A mon avis, c’est très compromis. Du coup je les laisse dormir et je me réchauffe avec un chocolat chaud, a indiqué Diana Blois. Dégoûtée, tout de même ! Franchement, un peu dégoutée. On n’a pas de bol, quoi. » Et de plus, la mère de famille a indiqué un peu plus tard que sa fille Lola avait une angine. « On est contents, vive les vacances ! », a rigolé Diana. Les Blois sont allés se mettre « à l’abri, au chaud, tous ensemble » dans un restaurant pour une bonne sortie en groupe.

« Sympa les vacances… », a rigolé Anaïs sur Instagram. « C’est la loose », a précisé Diana, qui a conservé le sourire malgré tout. La mère a l’espoir que les choses s’arrangent vite : « A ce qu’il paraît demain, à partir de midi c’est parti, c’est le beau temps et on profite jusqu’à la fin, a-t-elle dit à ses fans. On a hâte ! » Après la tempête, il semblerait qu’un peu de calme arrive pour la famille Blois !

Les Blois, star des réseaux sociaux

En se mariant avec Diana, déjà mère de 7 enfants, Gérôme, père de la petite Louane, s’est retrouvé à la tête d’une famille XXL… Pas de quoi décourager ce chef d’entreprise qui durant la crise sanitaire a essayé de sauver sa société pour ne pas mettre en péril son foyer. Diana, la mère, a quant à elle choisi de reprendre ses études après avoir dédié les dernières années à s’occuper de ses enfants. Entre peur du lendemain et conflits familiaux, la tribu Blois conserve sa bonne humeur.

Diana rencontré Gérôme il y a 5 ans. Elle était déjà mère de sept enfants, nés d’une précédente union. Gérôme, était père d’une petite fille. Ils ont vite vécu ensemble et décidé d’avoir un enfant. Diana a toujours eu envie d’avoir beaucoup d’enfants. Adolescente déjà, elle y pensait. Quand elle a rencontré le père de ses 7 enfants, il aspirait aux mêmes envies qu’elle. Gérôme ne voulait pas rencontrer une femme qui avait déjà des enfants. Mais lorsqu’il a rencontré Diana, cela a été un vrai coup de foudre. Alors devenir le beau-père de 7 enfants d’un coup, ne lui a pas fait peur.

Ils ont pu avoir des craintes au moment de construire autour de cette famille recomposée. Louane s’est intégrée de suite avec tous les enfants. Le moment de leur rencontre a été absolument magique. Les peurs se sont envolées rapidement. Louane était fille unique et elle a rencontré des frères et sœurs. Les liens entre les enfants ont su créer entre eux rapidement. C’était le projet de leur vie commune. Juliette, la petite dernière, unit et réunit tout le monde autour d’elle. Diana a décidé de reprendre ses études. Elle un super projet qui lui tient à coeur. Elle passe un diplôme pour travailler dans le secteur de la petite enfance.