Eric 12 coups de midi s’est confié sur ses gains, dont il n’a toujours pas pu profiter, plus d’un an après son départ de l’émission.

Eric 12 coups de midi est sur le point d’être détrôné. Après plus d’un an en tête du classement des plus grands maîtres de l’histoire.
Le candidat risque d’atterrir à la deuxième place, juste derrière Bruno. Si Eric 12 coups de midi a pu remporter le titre de plus grand maître de midi, c’est parce qu’il a quitté le jeu avec 921 316 euros de gains et de cadeaux, sept étoiles mystères découvertes et après 199 participations.

Depuis son départ de l’émission le 19 juin 2020, “Fanstaterix” alias Eric 12 coups de midi s’est fait très discret. Présent lors des 12 coups de Noël, il a brillé par son absence pour le Combat des maîtres cet été. Pour le concepteur de construction morbihannais, cette discrétion était nécessaire. Après des mois de présence sur le petit écran, le père de deux petites filles a décidé de prendre du repos. “J’ai pris quelques vacances avant de reprendre ma vie ordinaire. Je suis resté une personne très simple. Et puis, le contexte était très particulier…”, a-t-il confié le jeudi 12 août 2021 à nos confrères de Télé-Loisirs.

Eric 12 coups de midi une star qui ne part pas en vacances

Pour Eric, il a été très difficile de profiter de ses acquis puisqu’il a quitté l’émission quelques semaines avant la deuxième vague de Covid-19 : “J’étais le premier maître de midi de l’enfermement. Je n’ai donc pas pu profiter des voyages après l’émission. J’espérais, comme tous les Français, que la situation s’améliore pour que je puisse retrouver une vie plus normale. S’il ne peut plus partir en vacances comme avant, Eric 12 coups de midi peine à retrouver sa vie d’avant sur d’autres plans.

En effet, le champion n’est plus anonyme. “Je vois tout ce qui a changé autour de moi depuis que j’ai participé au jeu. Surtout quand je marche dans la rue. Je ne peux plus me promener comme une personne normale. C’est ce qui a le plus changé ma vie ! On me demande de le faire plusieurs fois par jour, avec ou sans le masque. On me reconnaît souvent à mes cheveux et à mon look”, confie-t-il. Le prix de la gloire… et du talent !

Eric 12 coups de midi déçu : ce qu’il a regretté pour sa femme

Eric a quitté Les 12 coups de midi. Si le maître de midi était déçu de partir après des mois de compétition, il l’était aussi pour sa femme. Damien, un ancien champion qui l’a affronté lors du Combat des maîtres, révèle leur échange.

Il avait réussi à détrôner Christian Quesada. Le 19 juin, Eric 12 coups de midi a malheureusement été éliminé des 12 coups de midi après 199 participations et une cagnotte de 921 316 euros. Une grande déception pour le célèbre Breton, qui espérait franchir la barre symbolique des 200 victoires. En guise de consolation, le grand champion du jeu télévisé de TF1 participe au Combat de Maîtres et affronte les autres champions de l’émission. Dans le cadre de ces maîtres, Damien, ex-maître du midi, s’est confié en direct sur la page Facebook de Télépro alors qu’il reviendra sur le plateau de Jean-Luc Reichmann ce vendredi 3 juillet. Le candidat, qui avait participé à l’émission en 2016, a même livré quelques confidences sur Eric.

“Un grand changement”

“Sa seule petite déception, c’est que sa femme avait prévu quelque chose pour le 200e et qu’il a perdu au 199e et donc il a dit : ‘C’est dommage parce que je ne suis pas allé jusque-là””, a révélé Damien, qui affrontera d’ailleurs Eric 12 coups de midi ce vendredi dans Le Combat des maîtres. L’ancien maître du midi a toutefois confirmé qu’il était tout de même un peu soulagé de quitter le jeu. ” C’est quelqu’un qui a une vie de famille. Il vient de Bretagne et avait l’habitude de tourner à Paris, donc c’était un grand changement pour lui. Les tournages se sont étalés sur sept mois !

Il a dit que c’était un soulagement de revenir à une vie un peu plus saine”, a-t-il expliqué. Le père de Justine et Candice était donc heureux de retrouver son quotidien hors caméra, lui qui avait également été la cible de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. “Tout ce qu’il attend après les masters et le grand prime, c’est quelques mois plus tranquilles loin des feux de la rampe, même s’il sait qu’il sera reconnu partout pendant un moment”. Le calme après la tempête !