Avec la crise économique qui fait des ravages, une information va déplaire à de nombreux français. La crise sanitaire a frappé de plein fouet le pays, engendrant sur son passage du chômage en masse et la fermeture croissante de nombreuses entreprises, qui ont subi une période particulièrement compliquée.

Ce phénomène a touché de nombreux pays dans le monde, c’est le cas de la première puissance mondiale, les Etats Unis qui a été frappé durement par la crise sanitaire. Depuis cet pandémie, de nombreuses personnes ont décidé d’épargner davantage afin de faire face à des lendemains difficiles.

Récemment, nos confrères du ‘Point’ ont relayé les commentaires d’un proche du chef de l’Etat, Emmanuel Macron. D’après lui, le mari de Brigitte Macron aurait tout cassé sur son passage. La facture pour tout remettre en ordre est très salée. « Il faudra rembourser plusieurs milliers d’euros de matériel, qui seront probablement acquittés par le contribuable ! », selon le journal.

Ces révélations ont été fournies par le général Ferrant, le directeur de la sécurité d’Emmanuel Macron. Les réparations ont été estimées à plus de 8 000 euros, selon Le « Point ». Cela irriterait beaucoup ses adversaires politiques, qui n’ont pas pu s’empêcher de lancer une pique au président. Il y aurait un fossé entre le monde de Macron et celui des français qui « galèrent » au quotidien…

« Celui-ci, alors qu’il était dans la résidence de Lanterne à voulu se servir d’un fusil anti drone dont il n’était d’ailleurs pas habilité à se servir. Il aurait alors fait une fausse manipulation et aurait endommagé l’appareil », poursuit le journal.

La principal mission de cette machine est d’assurer la protection et la sérénité du président de la république. Cet outil évite également que des drones s’approche d’un peu trop près de chef de l’Etat. Ce dernier émet un brouillage et rend inutilisable un drone jusqu’à 1 500m. En attendant sa réparation, la sécurité d’Emmanuel Macron a été renforcée.