Très affaiblie par la maladie de Parkinson et de la démence à corps de Lewy, Catherine Laborde continue de se battre. L’ancienne reine de la météo n’est pas seule dans son combat et peut compter sur le soutien infaillible de son mari qui s’occupe de tout.

Après avoir quitté l’antenne il y a plus de quatre ans maintenant, Catherine Laborde continue de se battre contre la maladie. L’ancienne reine de la météo souffre en effet de la maladie de Parkinson et de la démence à corps de Lewy. Un mal qui la ronge et qui la handicape de plus en plus. Mais fort heureusement, la star de TF1 n’est pas seule pour affronter cette épreuve. Elle peut effectivement compter sur son mari Thomas Stern pour la soutenir en toute circonstance. Gossipologist vous explique comment.

Catherine Laborde : un compagnon prêt à tout pour elle

Un visage qui manque à ses fans

Le 1er janvier 2017, Catherine Laborde faisait ses adieux au monde de la télévision. Après plus de 28 ans à la présentation de la météo sur la première chaîne, la Bordelaise d’origine tire définitivement sa révérence. Durant de nombreuses années, elle présentera les bulletins quotidiens et participera également un grand nombre d’autres émissions. Si du côté professionnel, tout semble lui avoir souri, sa vie familiale est aussi une source de véritable joie pour elle. Maman de deux filles prénommées Gabrielle et Pia, Catherine Laborde peut également compter sur la présence de l’homme de sa vie Thomas Stern.

Pourtant, derrière ce tableau apparemment idyllique, se cache un réel drame. En octobre 2018, Catherine Laborde révèle effectivement être atteinte de la maladie de Parkinson. Comme si ce diagnostic ne suffisait pas, elle précisait qu’il s’agissait aussi d’une démence à corps de Lewy. Peu à peu, l’évolution des symptômes l’empêche doucement d’être totalement autonome. Parmi ses plus grands regrets, il y a notamment pour elle désormais l’impossibilité d’écrire. Un moyen pour elle de s’échapper qui lui devient aujourd’hui inaccessible. De toute évidence, sa situation est donc extrêmement compliquée avec cependant la satisfaction de ne pas être seule dans son malheur.

Une présence de tous les instants

Interrogée sur les effets de sa maladie, Catherine Laborde se montrait d’une lucidité totale sur le plateau de Sept à Huit. ” Ce n’est pas une maladie dont on peut espérer qu’elle va aller vers une rémission, c’est cela qu’on essaie d’énoncer. Cela fait partie des seules armes réelles que l’on a à part de la tendresse pour traverser une maladie, une maladie de type irréversible “. Comme le précise l’ancienne star de la météo, l’amour et les attentions font alors véritablement partie de ses seuls réconforts. Mais en la matière, la sœur de Françoise Laborde peut se dire chanceuse.


En effet, le mari de Catherine Laborde est aux petits soins pour elle. Il n’était effectivement pas question pour lui d’abandonner son épouse d’aucune manière : ” Je suis devenu aidant, je n’ai pas fait ma valise. Je ne suis pas parti en courant “. Lors de cet entretien accordé à Kombini, Thomas Stern se montre, en effet, très clair sur le sujet. Il s’occupera toujours de son épouse quoi qu’il en coûte. D’ailleurs, à la maison, il fait tout ! Le couple aime toujours se retrouver devant de bons petits plats concoctés par cet époux aimant. Des recettes qu’il n’hésite aussi pas à partager sur les réseaux sociaux lorsqu’il évoque la préparation de ses fameuses : ” Penne à la puttanesca “ ou encore de ses ” Pommes farcies au gingembre “. Des attentions qui bien évidemment ravissent sa femme.

 

Une aide précieuse

Comme Gossipologist vous le précisait déjà dans un autre de ses sujets, Catherine Laborde a toujours eu un goût profond de l’écriture. Tout au cours de sa vie, elle aura ainsi couché sur le papier ses sentiments les plus profonds et ses réflexions sur l’existence. Cependant, l’exercice se révèle désormais un véritable calvaire. Dès lors, son mari Thomas Stern lui vient également en aide pour tenter de retranscrire ses idées sur son ordinateur. En toute circonstance, le couple fait donc preuve d’une complicité totale. Mais bien évidemment, il existe un revers de la médaille. Catherine Laborde a effectivement pleinement conscience d’être complètement dépendante de celui qui partage sa vie.

 

Pourtant, Thomas Stern est loin de se plaindre, bien au contraire. Il réussit à rassurer Catherine Laborde qui accepte désormais cette situation contre laquelle malheureusement, elle ne peut pas faire grand-chose. Interrogée par les journalistes de Femme actuelle, l’ancienne présentatrice météo de TF1 semblait même apaisée. Elle évoque ainsi un couple qui a ” trouvé une sorte d’équilibre entre aidée et aidant qui nous permet d’avancer et de rester dans la vie active “. La preuve évidente d’un amour réciproque, et qui résume parfaitement les vœux prononcés le jour de leur mariage. En résumé, s’aimer dans la richesse ou dans la pauvreté, dans la santé ou dans la maladie jusqu’à ce que la mort les sépare.