Les années passent et Caroline Margeridon ne compte pas arrêter en si bon chemin ! Le moins que l’on puisse, c’est qu’en brûlant la chandelle par les deux bouts, ça lui fera des souvenirs pour plus tard.

Caroline Margeridon n’est pas du genre à se laisser enquiquiner. Alors quand il s’agit de faire la fête, elle est TOUJOURS partante !

Caroline Margeridon ou la positive attitude !

En vacances, Caroline Margeridon oubliera tout, elle s’en fait la promesse ! En effet, pour tous ceux qui ont un commerce ou qui font de la télévision, la pandémie a laissé des cicatrices économiques et psychologiques. Obligée de fermer une certaine partie de l’année et de se protéger pendant les tournages, les zones de turbulences se suivent et ne se ressemblent pas. N’oublions pas qu’elle a même subi un cambriolage ! Heureusement, l’été et les beaux jours arrivent et elle s’en réjouit. Interrogée dans les colonnes de Closer, elle nous avoue ne pas bien savoir où aller. Le récent variant Delta remet en cause tout ce que nous avons élaboré. L’amie de Sophie Davant a une autre vision des choses. Elle fait confiance à “sa bande de copinoux” pour l’accompagner, même sur la planète Mars s’il le fallait !

Pour ne jamais avoir de regrets, il faut savoir en profiter !

Comme le prouve cette vidéo sur son compte Instagram, Caroline Margeridon est un vrai lézard. D’ailleurs, elle confie à nos confrères qu’elle peut “rester six heures en plein cagnard sans aucune protection solaire” Amusée, elle se justifie en précisant qu’elle fait partie de “la génération huile d’olive, citron sur le corps. À ne surtout pas reproduire, évidemment.” Même si elle considère ne pas être un exemple à suivre, elle ne souhaite surtout pas changer d’un iota.

D’ailleurs, quand Caroline Margeridon est en vacances, elle adore être autour d’une bonne table, entourée des gens qu’elle aime ! Et pour ça, elle nous donne la recette de son cocktail préféré. “Une grosse piscine de champagne dans un grand verre (… ) Ah, sans oublier les olives vertes.” Limite, on la voit bien se noyer dedans tout en souriant ! La modération ? Connait pas !

Carpe diem pour toujours !

Mais comment fait-elle pour tout gérer de front ? Elle nous décrit son emploi estival. “Je bois toujours autant, je fais toujours autant la fête et j’ai toujours aussi peu besoin de sommeil, Alors je ne culpabilise pas et j’assume tout !” Cher lecteur d’nous, vous avez sans doute compris que Caroline Margeridon ne fait rien à moitié. Même lorsqu’elle participe à Fort Boyard, elle s’investit comme jamais auprès de ses petits camarades du jour ! En ce qui concerne les enchères à Affaire conclue, le ton monte souvent avec Julien Cohen. Ces deux-là illustrent parfaitement le dicton qui aime bien, châtie bien !

Il y a quelques semaines, Caroline Margeridon accepte de nous dire plus sur la rencontre avec l’homme qui est dans sa vie. Elle a tellement souffert du divorce du père d’Alexandre et de Victoire, qu’elle souhaite maintenant vivre les choses au jour le jour. “En arrivant, je tombe sur ce garçon, je lui dis bonjour et je lui fais un câlin. Le mec me regarde et se dit : ‘Elle est bizarre celle-là’. Car je suis très tactile et lui ne l’est pas du tout.” Sa méthode fonctionne à merveille puisque le duo “a passé la soirée ensemble. (…) On a fait la fête jusqu’à 8 heures du matin. Je l’ai déposé chez lui et suis parti (…) Ensuite, il a un peu ramé !”

Caroline Margeridon est une femme sensible

Chez son ami Jordan de Luxe, elle avait un peu nuancé ses propos en précisant souffrir du manque d’engagement de la part de son compagnon. Il ne sait pas lui dire je t’aime. Heureusement que les fans sont là pour lui rappeler jour comme de nuit. Et gare à ceux qui voudraient lui faire du mal. Ils veillent et n’hésitent pas à monter les crocs pour la défendre. Surtout lorsque son ancien camarade Pierre-Jean Chalençon l’insulte sur la Toile. Dire qu’ils étaient si proches à une période… c’est maintenant révolu. Même s’il s’excuse, elle ne lui pardonnera jamais ses excès de langages et sa double personnalité. Plus que jamais, on souhaite à Caroline Margeridon d’être heureuse et de continuer à mener sa barque comme elle l’entend. Après tout, elle a raison, on ne vit qu’une seule fois, donc les regrets, on les laisse aux jaloux !