Très bonne nouvelle pour les fans de Britney Spears. Jamie Spears n’est plus le tuteur de sa fille. Une décision ordonnée, ce mercredi 29 septembre, par la juge Brenda Penny lors d’une nouvelle audience au tribunal.

Une bataille entre Britney Spears et son père

C’est un vrai combat que la star internationale, Britney Spears, menait depuis des mois. En fait, le 23 juin dernier, au tribunal de Los Angeles… La chanteuse de 40 ans prenait enfin la parole contre son père Jamie Spears, son tuteur depuis 2008.

L’interprète de ‘Baby one more time’ avait donc dénoncé une mesure abusive. Elle a ainsi détaillé les nombreuses règles qu’elle devait suivre depuis plus de 12 ans. Une affaire qui a effectivement pris une ampleur planétaire.

Alors que son père avait finalement accepté de se retirer de son rôle de tuteur… Mercredi 29 septembre, une nouvelle audience s’est tenue ! Britney Spears et son avocat ont alors demandé à ce que John Zabel, un comptable assermenté, fasse la transition entre la tutelle tenue par Jamie Spears et un retour à l’autonomie totale pour la chanteuse.

Un choix carrément refusé par Jamie Spears, le père de la star. Selon lui, John Zabel ne serait donc pas “assez compétent” pour gérer la fortune de sa fille Britney Spears, estimée à 60 millions de dollars.

Un argument rapidement balayé par le ténor du barreau. “M. Spears n’a bien évidemment jamais été qualifié, et ce, pour de nombreuses raisons déjà dans le dossier : depuis son manque de compétences financières, son dépôt de bilan, son alcoolisme avéré, et jusqu’au traumatisme qu’il a causé à sa fille depuis l’enfance et à l’injonction d’éloignement pour violence domestique récemment établie à son encontre”, a déclaré l’avocat de la chanteuse, Mathew Rosengart.

Ce mercredi 29 septembre 2021, le vent vient encore de tourner. Comme le rapporte l’AFP, c’est officiel, Jamie Spears n’est plus le tuteur de sa fille Britney Spears. Une décision ordonnée par la juge Brenda Penny, avec effet immédiat.

La maman de Jayden James et Sean Preston reste toutefois sous tutelle mais son père n’a officiellement plus son mot à dire concernant la gestion de sa vie privée et ses finances. Une future audience devrait aussi être organisée d’ici la fin de l’année, afin que le tribunal puisse ainsi se prononcer sur une fin officielle de la tutelle de Britney Spears.