L’ancienne première dame de France, Bernadette Chirac, serait confrontée à une période particulièrement compliquée. La grande Dame aurait beaucoup de mal à vivre sans son défunt mari, Jacques Chirac, emporté la maladie. Même si leur couple a traversé des hauts et des bas, ils ont toujours été soudés.

La disparition de l’ancien président de la république est un véritable coup dur pour Bernadette Chirac, qui serait dévastée. Elle n’aurait pas réussi à faire le deuil de son mari tant adoré, selon ses proches, qui s’inquiètent continuellement de son état. La femme de 88 ans, serait isolée dans son appartement parisien.

Chose peu rassurante, elle ne recevrait que très peu de visites. Malheureusement, elle serait restée figée dans les souvenirs du passé, qu’elle ressasse. Aujourd’hui, sa situation est très préoccupante, selon plusieurs médias, qui souligne également que son état de santé se serait dégradé depuis plusieurs années.

Le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur l’ex première dame de France et livre des nouvelles peu réjouissantes à so sujet.. Selon la publication, Bernadette Chirac a été confrontée à une nuit cauchemardesque, où elle a vécu le pire.

Selon son ami et journaliste, Henry-Jean Servat, Bernadette Chirac n’aspirait à une chose : « retrouver son défunt mari ». Chose qu’elle aurait pu faire, si la concierge de son immeuble n’avait pas réagi de manière héroïque. En effet, dans la nuit du 1er au 2 juillet, la concierge a senti une forte odeur de gaz dans l’immeuble.

Elle a donc appelé les secours et s’est précipitée vers les occupants du logement afin de leur demander de sortir de l’immeuble le plus vite possible. A ce moment là, Bernadette Chirac dormait à poing fermé et avait fini par être réveillée par sa concierge, qui tapait de toute ses forces sur sa porte. Fort heureusement la fuite de gaz a été neutralisée, grâce au courage sans précédent de la concierge.