Si vous retirez de l’argent au guichet automatique, prenez toutes vos précautions contre les malfaiteurs !

Les autorités signalent une recrudescence des arnaques dites du “billet oublié”. Quesako ? Il s’agit d’une escroquerie qui se passe au distributeur d’argent, toujours à l’extérieur des banques et quand les agences sont fermées. Les malfaiteurs feraient de plus en plus de victimes partout en France. Ces derniers s’en prendraient aux plus fragiles comme les personnes âgées. Heureusement, avec quelques bons réflexes, il est facile d’échapper à leurs subterfuges. nous vous donne les bons tuyaux pour retirer du liquide en toute sécurité.

Attention arnaque: Un système qui joue sur la confiance des gens

De nos jours, il faut se montrer vigilant au quotidien. Car les arnaques sont partout ! Dans nos boîtes mail, les spams se font passer pour des mails officiels des finances publiques. On pourrait croire à s’y méprendre que ce sont vraiment les impôts qui nous envoie des mails officiels ! Sur nos téléphones portables, nous recevons également des SMS frauduleux très régulièrement. Il ne faut surtout pas y répondre sous peine d’avoir de grosses surprises sur notre facture de téléphonie mobile ! Et voilà que maintenant, des malfaiteurs ont mis au point un système qui joue sur la confiance des gens pour les arnaquer aux distributeurs d’argent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wixicode (@wixicode)

Le principe de ces derniers est simple. Ces individus se postent discrètement à proximité des distributeurs. Ils attendent que vous procédiez à votre retrait d’argent. D’après les autorités, leur mode opératoire repose inlassablement sur le même principe. Ils choisissent toujours de piéger leurs victimes quand les agences ont leurs portes fermées. Une fois que vous avez récupéré votre argent, la personne intervient. Très aimable, présentant bien et propre sur elle, elle vous interpelle poliment. Elle vous montre alors qu’elle est là pour vous aider car elle vous indique que vous avez oublié un billet dans la machine. Automatiquement, cela fait baisser votre vigilance : inconsciemment, votre cerveau considère cette personne comme un allié et non plus comme un inconnu.

Ne jamais réintroduire sa carte !

C’est là où leur tactique est très forte. Car la personne s’approche de vous. Et bien sûr, aucun billet n’a été oublié. Mais il insiste et déclare que la machine a bien avalé le billet. Alors il vous invite à insérer votre carte afin de récupérer ledit billet. Il explique que le fait de réintroduire sa carte bancaire dans le lecteur et de retaper le code permettra de retrouver le billet en question. Le malfaiteur à ce moment-là en profite pour mémoriser le code.

Puis le malfaiteur dévoile sa véritable identité en volant la carte et en courant. Impossible pour vous de vous retourner vers la banque car elle est fermée ! L’escroc va pouvoir retirer du liquide dans d’autres distributeurs avec le code et la carte. Et le tour est joué pour lui !

Les gendarmes expliquent que les groupes qui sévissent sur ce type d’arnaques s’en prennent majoritairement aux personnes fragiles et aux personnes âgées. La rédaction d’nous vous conseille ainsi de faire passer le message. Si ce type d’arnaque vous arrivait ainsi qu’à vos proches, composez immédiatement le 17.

Des malfaiteurs enfin arrêtés !

En 2020, les gendarmes ont ainsi démantelé une équipe qui écumait la France pour voler les personnes âgées. Il s’agissait de voleurs originaires de Marseille. Toute une famille ! A sa tête, le père de famille âgé de 48 ans commandait la mère, leurs fils et d’autres membres proches de la famille. Ils avaient même sévi en Espagne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Angèle Casanova (@angele.casanova)

Les gendarmes ont interpellé ce père de famille et chef du réseau le 6 juin 2020 à Firminy dans la banlieue de Saint Etienne. Il agissait alors en flagrant délit, en train de voler une carte bancaire. La famille a elle aussi été arrêtée trois semaines plus tard à Marseille. Les perquisitions ont permis aux enquêteurs de mettre la main entre autres sur voiture d’une valeur de 23 000 euros, une somme d’argent en numéraire et divers documents et objets utiles à l’enquête ! Comme quoi, ça rapporte !