Des personnes mal intentionnées se font passer pour l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et vous envoient un mail pour demander le règlement des cotisations.

Si ce n’est pas la première fois que notre rédaction vous invite à la prudence contre des arnaques ou des escroqueries, cette histoire requiert cependant une fois de plus toute votre attention. Ces dernières semaines, de nombreuses victimes se sont effectivement faite connaître des autorités judiciaires. Des personnes qui sont l’objet d’une supercherie très bien organisée. nous vous explique tout dans les moindres détails.

Une arnaque bien ficelée : le gendarme du secteur bancaire tire la sonnette d’alarme

Un mail qui peut paraître vrai

Si vous avez récemment reçu un courrier électronique de la part de l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution, nous vous conseille d’être très attentif à cet article. En effet comme le rapporte une information de l’Agence France-Presse mais également du magazine 20 minutes et de Capital, le gendarme du secteur bancaire vient de constater une arnaque importante. De nombreuses entreprises et même des particuliers ont effectivement reçu un mail frauduleux. Ce courrier les invite à régler une cotisation en faveur de l’ACPR. Il s’agit de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

Dès lors en quoi consiste exactement cette arnaque ? En réalité, l’ACPR est une autorité administrative en charge du contrôle des banques et des assurances. Elle est directement reliées à la banque de France. Elle assure la protection des clients, des assurés, des adhérents et des bénéficiaires des personnes soumises à son contrôle. Bien évidemment, il s’agit d’une entité extrêmement sérieuse et surtout très utile. Cependant, des escrocs ont réussi à mettre en place un mail qui pourrait laisser penser que vous êtes directement en contact avec l’institution. L’ACPR met alors en garde toutes les personnes qui auraient reçu ce genre de messages. Car il s’agit bien évidemment d’une escroquerie ! nous vous propose donc d’en découvrir plus sur le sujet.

Méfiance !

Informée de l’existence de cette arnaque, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution publie effectivement un message d’attention par le biais d’un communiqué de presse. « Des messages frauduleux à l’en-tête de l’ACPR sont actuellement envoyés indiquant à leurs destinataires qu’ils vont recevoir un appel de contribution au fond de garantie des dépôts et de résolution et qu’il conviendra qu’ils suivent scrupuleusement les instructions pour en assurer le règlement ». Une mise en scène réalisée avec beaucoup de soin. Cette arnaque appelle donc à la plus grande vigilance face « aux agissements de ces escrocs ».

D’ailleurs, il ne s’agit pas de la première arnaque dont l’ACPR est la cible. Par le passé, l’institution a effectivement déjà été victime « d’usurpation d’identité » dans un cadre plus ou moins similaire. Cependant, cette nouvelle escroquerie semble être d’une plus grande ampleur. L’ACPR parle même d’un problème « à grande échelle ». L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution rappelle dès lors quelques règles extrêmement importantes : « Seuls les établissements de crédit sont soumis à l’obligation de payer des contributions au mécanisme de garantie des dépôts ». Les entreprises et les particuliers n’ont alors absolument rien à débourser. En résumé, il s’agit bien d’un mail frauduleux qui vous invite à régler une cotisation qui n’a absolument aucune raison d’être.

Comment réagir ?

Si vous avez reçu ce genre de courrier électronique, nous vous rappelle donc bien qu’il ne faut pas en tenir compte. Si vous étiez par la suite contacté par téléphone par de faux représentants de l’ACPR, n’exécutez bien évidemment pas la moindre transaction financière. En cas de doute ou si malheureusement vous avez déjà été victime de cette arnaque, n’hésitez pas à déposer plainte auprès des autorités compétentes ou à rentrer en contact directement avec les forces de l’ordre. Il s’agit effectivement d’une escroquerie extrêmement bien réalisée qui peut laisser planer le doute chez les personnes les moins attentives. Si bien évidemment ce n’est pas la seule arnaque qui existe en ce moment, celle-ci peut véritablement prêter à confusion par la forme apparemment sérieuse que prend ce mail.

Un numéro de téléphone extrêmement utile

En résumé, nous vous rappelle quelques règles de base. Avant de payer la moindre cotisation ou d’effectuer une transaction bancaire, prenez vos précautions. Tout d’abord, vérifiez que vous êtes bien débiteur de ce montant de manière légale. Dans la même veine, méfiez-vous en général des courriers électroniques pour lesquels vous ne connaissez pas l’émetteur. Surtout, avec des personnes que vous ne connaissez pas. Par mail, par courrier classique et même par téléphone, les arnaques de ce genre ont effectivement tendance à se multiplier. Malheureusement, ces mésaventures nous rappelle que la vigilance doit être de tous les instants. Aussi, le gouvernement a mis en place une plate-forme téléphonique intitulée Info Escroqueries. Il s’agit d’une brigade composée de policiers et de gendarmes qui pourront vous aider en cas de besoin. Pour ce faire, composez le 0 805 805 817, joignable du lundi au vendredi de 9h à 18h30.