En septembre 2020, la très grande artiste Annie Cordy décédait à l’âge de 92 ans. Lors d’un entretien avec France Dimanche, sa nièce a fait quelques confidences et a dévoilé une anecdote étonnante sur son enterrement.

Décédée il y a un an aujourd’hui, Annie Cordy laisse derrière elle une multitude de fans nostalgiques de sa joie de vivre et de sa bonne humeur. Tous ses admirateurs se souviennent ainsi de ces magnifiques funérailles organisées en septembre 2020 dans le sud de la France. Afin de commémorer ce triste anniversaire, la nièce de l’artiste se confie aux journalistes de France Dimanche. Une interview dans laquelle elle fait une étonnante révélation sur la mort de sa tante. nous vous en dit plus.

Annie Cordy : un choix surprenant pour son enterrement

Une carrière impressionnante

Née en Belgique en 1928, la jeune Léonie Cooreman décide rapidement de se lancer dans le monde du spectacle. Elle choisit ainsi le nom de scène d’Annie Cordy pour se lancer dans une carrière qui va durer près de soixante-dix ans. Durant toutes ces décennies, l’artiste va multiplier les prestations dans un grand nombre de domaines. Elle chante, elle danse, elle joue du piano et apparaît dans une multitude de films, de pièces de théâtre ou de comédies musicales. Au fil du temps, celle qui représente si bien la joie de vivre va d’ailleurs nouer une relation très particulière avec le public.

Annie Cordy pouvait donc se vanter d’avoir connu une carrière bien remplie, et ce, à bien des niveaux. Jusque dans les derniers mois de son existence, elle continuera de se produire face à ses fans comme ce fut encore le cas en 2018 dans un téléfilm réalisé pour France 3. Cependant, à plus de 90 ans, le temps commence à faire son œuvre jusqu’à ce qu’elle disparaisse malheureusement le 4 septembre 2020, victime d’un malaise cardiaque. Malgré la rapidité des pompiers pour arriver sur les lieux, Annie Cordy décède l’âge de 92 ans dans les bras de sa nièce avec qui elle vivait.

Une personne très importante

Si Annie Cordy n’avait pas d’enfant, elle a néanmoins toujours pu compter sur la présence de sa nièce pour être à ses côtés. Jusqu’à son dernier souffle, sa nièce l’a accompagnée et elle n’est donc pas restée seule. Le 12 septembre 2020, l’enterrement de la chanteuse et comédienne a alors lieu à Cannes devant une forte assistance bien évidemment très émue. Un an après ces funérailles, sa nièce accepte de livrer une interview à la presse pour se remémorer ces moments difficiles à vivre. Lors de cet entretien avec les journalistes de France Dimanche, Michèle Lebon évoque donc sa tante sans oublier de lui rendre hommage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lez’arts Cabaret (@lezartscabaret)

En effet, la nièce d’Annie Cordy a toujours été très proche de l’actrice belge. Elle continue d’ailleurs de vivre dans sa maison comme le souhaitait l’interprète de La Bonne du curé. Une petite demeure à Vallauris dans les Alpes-Maritimes dans laquelle Michèle Lebon reconnaît ainsi se sentir très bien. ” Je sens sa présence et ça m’apaise “. Annie Cordy souhaitait effectivement que sa nièce continue de vivre là où elles avaient passé ensemble tant de bons moments. ” Elle s’inquiétait plus de ce que j’allais devenir que de sa propre disparition. À la fin, lorsqu’elle perdait des amis chers, elle n’allait pas à leurs obsèques. C’était trop dur pour elle “. Cependant, ce ne sont pas les seules révélations faites par la nièce d’Annie Cordy. nous vous explique tout.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Åñthōńy (@anthonysevran)

Un choix qui peut surprendre

Concernant son décès, Annie Cordy avait laissé des instructions très précises. Malgré l’amour qu’elle portait à son mari disparu il y a quelques années, elle ne souhaitait pourtant pas être enterrée auprès de lui. De toute évidence, la chanteuse a effectivement préféré connaître le repos éternel dans le caveau familial. Sa nièce comprend d’ailleurs parfaitement sa décision. Elle précise ainsi qu’Annie Cordy se trouve à jamais ” dans le caveau Cooreman, au cimetière de Cannes-La-Bocca, avec ses parents et sa sœur. C’est ce qu’elle voulait. Ce qui n’était pas étonnant, car nous étions une famille unie “.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Åñthōńy (@anthonysevran)

Même si Annie Cordy a bien évidemment passé un grand nombre d’années heureuses aux côtés de l’homme de sa vie François-Henri Bruneau, dans la mort, elle voulait rejoindre son père et sa mère. En effet, Annie Cordy n’a jamais caché être très proche des siens et toujours avoir connu une relation particulièrement intense avec son clan. D’ailleurs, c’est exactement le même cas avec ses fans. Il faut bien reconnaître que la chanteuse et actrice pouvait compter sur l’amour d’admirateurs venus de tous les horizons, et même de tous les âges. Même dans les tribunes du Paris Saint-Germain sa mémoire est honorée. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Annie Cordy était effectivement la marraine du club depuis sa création…