Quelle mouche a piqué Alizée ? Révoltée par ce qu’elle lit et voit dans l’actualité, elle tient à nous donner son point de vue ! Le moins qu’nous puisse dire, c’est qu’elle arrive à saturation !

Alizée n’en peut plus. Après avoir affronté la fermeture de son école de danse et la maladie de son époux, elle tire la sonnette d’alarme !

Pour Alizée, c’est la double peine

Cela presque vingt ans qu’Alizée est arrivée dans nos vies. Et cela ne s’est pas fait de la manière la plus simple qui soit. Au tout début des années 2000, on la découvre grâce au programme Graines de star. On comprend très vite que la jeune adolescente a plus d’un tour dans son sac. Mature, elle danse et chante bien. D’ailleurs, elle nous le prouve dans la vidéo ci-dessus. Elle a les gestes et l’attitude d’une adulte. Aussi, à cause de sa chorégraphie, la polémique débarque sur nos écrans. Malgré tout, à l’aide du soutien d’artistes comme Mylène Farmer qui la prend sous son aile, elle continue son chemin et a des fans aux quatre coins de la planète. En 2013, sa vie bascule. Sur le plateau de la quatrième saison de Danse avec les stars, elle rencontre son futur (et second) époux Grégoire Lyonnet. Dès qu’elle décroche la victoire, elle plaque tout et le rejoint sur l’Ile de Beauté. Ils s’unissent pour le meilleur et pour le pire, ont une petite fille et créent une école de danse. Tout semble leur sourire. Hélas, ce nouveau chapitre de sa vie connait ses limites. Comme la plupart des artistes, son fragile équilibre va s’écrouler au printemps 2020.

Les célébrités montent au créneau

Lorsqu’Arthur entend la polémique sur les vaccins, il est tout simplement horrifié. En effet, il ne comprend pas que certains dressent un parallèle hasardeux entre les camps de concentration et la pandémie. Plus que jamais, il souhaite remettre les pendules à l’heure avec ses haters qui polluent la Toile. Quelques mois auparavant, nous n’oublie pas qu’il avait également dû tirer la sonnette d’alarme lors de sa première injection. Insulté car vacciné, il ne saisit vraiment pas la logique et encore moins le cheminement de pensée de ces fauteurs de trouble virtuels. Les antivax semblent absolument prêt à tous les sacrifices pour semer la zizanie. Et ça, Alizée va en payer les frais !

Quand elle pense à la Covid-19, Alizée frissonne. De fait, elle a dû faire face aux effets dévastateurs de la maladie sur son quotidien personnel et professionnel. Non seulement, elle a perdu son gagne-pain. Elle qui comptait justement sur sa célébrité pour attirer les familles dans ses cours. En mettant ses chaussons au vestiaire pendant une période indéterminée, elle ignore encore combien de mois ils vont devoir prendre leur mal en patience. Mais le pire reste à lire ! Début juin, son époux est tombé malade. Malgré toutes les précautions prises pour éloigner le variant britannique de son existence, le coronavirus semble vraiment en vouloir aux Lyonnet ! Trop c’est trop, elle va bientôt nous montrer de quel bois elle se chauffe !

Alizée sort de ses gonds

Après quelques semaines de réflexion, Alizée décide d’utiliser sa notoriété pour raisonner la Toile. À l’instar de Magali Berdah dans le monde de la téléréalité, elle fait un état des lieux effrayant. Dans un message déchirant, elle nous implore de revoir notre copie et de se montrer plus empathique envers son prochain. “Et si on essayait de comprendre et d’accepter que ce soit une période de m*rde, folle, atroce et qu’on ne sait plus qui croire et qui suivre ? Et qu’on a le droit de douter, avoir peur, changer d’avis ?”

Comme vous pouvez le lire ci-dessus, elle ne supporte plus cette fracture de la population. L’un ne peut pas s’empêcher de juger l’autre. Il serait tellement plus logique de rester “solidaires, bienveillants, ouverts d’esprit.” Auquel cas, Alizée redoute que “cette haine va nous tuer, pas ce p*t*in de COVID“. Et vous, qu’en pensez-vous cher lecteur ? Est-il encore possible d’une entente entre les deux camps ? Alors qu’au sommet de l’État on commence à obliger les soignants d’un côté et à réclamer le passeport vaccinal complet aux autres, on se demande jusqu’au la facture va se creuser. Au moins, la chanteuse aura essayé de nous convaincre avec ses mots pour apaiser nos maux. Suite au prochain épisode ! En attendant, on vous supplie de rester prudent par rapport à la propagation du variant Delta. À la fin de l’été, ce dernier pourrait vraiment contribuer à démolir tous les efforts précédemment entrepris. Gestes barrière, masque, vaccin, nous avons quelques pistes pour sortir la tête hors de l’eau.