Animateur météo sur TF1, Alain Gillot-Pétré était adoré des téléspectateurs. Il était doté d’un humour fin et original qui le rendait terriblement attachant. Mais, à seulement 49 ans, il est battu par le cancer. Une maladie dont il ne parlait pas publiquement.

Alain Gillot-Pétré travaille chez TF1 de 1987 à 1999. Avant cela il travaille une année sur La Cinq. Mais ses débuts se font de 1981 à 1986 sur Antenne 2. Autant dire que toute une génération de téléspectateurs français ont bien connu ce présentateur météo. Surtout qu’il n’était pas comme les autres. Alain Gillot-Pétré avait quelque chose en plus qui le rendait spécial. En effet, il ne manquait jamais une occasion de faire de l’humour. Il était enjoué et ne tenait pas en place. Ainsi il mettait tout le monde de bonne humeur même si la pluie était au rendez-vous sur toute la France. Et c’est sur TF1 qu’il a le plus marqué les mémoires. Plus de 10 ans sur une même chaîne, cela a effectivement le don de laisser des traces.

Mais c’est brutalement que sa carrière de présentateur météo se termine. Il pensait pourvoir terminer l’année mais le destin en a décidé autrement. Il aurait dû présenter le denier bulletin météo de 1999 et le premier de l’an 2000. Mais avant de pouvoir tenir la promesse qu’il s’était faite, le cancer a mis fin à ses jours. Cette terrible maladie le rongeait et il le savait. Mais pas question pour Alain Gillot-Pétré d’en parler à l’antenne ou aux médias. Néanmoins, certains membres de son audience se doutaient que quelque chose de grave se tramait. nous vous raconte tout ce qu’il faut savoir sur la fin de vie de ce présentateur météo inoubliable.

Alain Gillot-Pétré était le Monsieur Météo favori de millions de Français

Le Monsieur Météo phare de TF1 ne voulait pas que le public sache qu’il était atteint d’un cancer. Quand il se battait contre la maladie, certains disent qu’il ne voulait pas prononcer son nom. Mais en 1998, le 1er juin, un signe alerte les téléspectateurs. En effet, Alain Gillot-Pétré faisait un malaise en direct alors qu’il présentait le bulletin météo. Essoufflé, il peine à rester debout. Puis, il répète que ça ne va pas et s’effondre une fois les caméras coupées.

Celui que le public et les amis surnommaient “Gillot” avait l’habitude de faire des blagues aux fidèles de son bulletin météo. Ainsi, certains ont cru à une mauvaise blague. Mais rien de tel, nous ne vous étonnera pas. Il disait d’ailleurs que jamais il ne se serait permis de rire de cela. “Je n’aurais jamais une blague comme ça. On ne joue pas avec un homme qui tombe. C’est pas drôle un homme qui tombe.” disait-il. Le journaliste qui l’interroge sur les images de sa chute n’est autre que le jeune Marc Olivier Faugiel. Et quand il lui demande si il se sent bien à présent, Alain Gillot-Pétré affirme que tout va pour le mieux.

Une mort soudaine pour le public et pour les proches du présentateur météo

TF1 parle alors d’un couple fatigue du présentateur météo. Mais les jours passent et sa présence à l’antenne se fait de plus en plus rare. Nous étions environ deux ans avant sa mort quand ce malaise intervient. Et ce n’est que lorsqu’il s’en va pour rejoindre les étoiles que son cancer est évoqué au grand jour. Evelyne Dhéliat, présentatrice météo phare de TF1, se rappelle également du caractère brutal du décès d’Alain Gillot-Pétré. “C’était très violent, épouvantable. (…) On était dans l’euphorie de l’an 2000, on pensait qu’il allait venir la présenter. Et on a appris sa mort le matin même.”

Claire Chazal présentait le JT de 20h à l’époque et elle rappellait aux téléspectateurs le décès de son collègue et ami. “Nous l’aimions tous, vous l’aimiez tous. Il aurait du, à cette minute même être à l’antenne pour vous présenter le dernier bulletin météo de l’année. Car malgré la maladie contre laquelle il luttait avec énormément de courage depuis deux ans, il avait tenu à être là. Et ce soir, il nous manque. Son amitié, sa chaleur, son talent, ses plaisanteries. Nous pensons à sa famille. À sa femme et à ses enfants à qui nous voudrions donner un peu de force.”

Alain Gillot-Pétré était marié avec Marie-Claude. Le couple a eu trois enfants. Et la dernière, Frédérica, est née en 1984. nous vous disait dans un article précédant que sa veuve témoignait dans les colonnes de France Dimanche le 16 juin dernier. Elle évoquait avec émotion la dernière volonté du Monsieur Météo favori des Français. Une ultime requête qui n’a pas encore pu être exaucée car Alain Gillot-Pétré souhaitait que ses cendres soient dispersés dans un ouragan de force 5 en Guadeloupe. Mais depuis son décès, un tel phénomène ne s’est pas encore produit.