Ce lundi, après la défaite de la France, la mère d’Adrien Rabiot a mis le feu dans la tribune des familles des joueurs.

Au coup de sifflet final de la rencontre, une échauffourée a eu lieu en tribune entre la mère d’Adrien Rabiot et des membres de la famille de Paul Pogba et Kylian Mbappé. Aujourd’hui, la rédaction d’nous sait exactement ce qui s’est passé. Ne vous inquiétez pas, nous avons décidé de tout vous dire.

La mère d’Adrien Rabiot s’en prend à Kylian Mbappé et Pogba

La mère d’Adrien Rabiot, s’est fait remarquer ce lundi soir pour une altercation avec les proches de Paul Pogba et Kylian Mbappé après le match contre la Suisse à l’Euro 2021. La maman du milieu de terrain de la Juventus, a notamment reproché à l’entourage de la “Pioche” sa perte de balle sur l’égalisation helvète (3-3). Elle a également pris pour cible l’attaquant du Paris Saint-Germain à cause de son arrogance et son penalty manqué. D’après les dires de l’ensemble de nos confrères, les autres familles présentes dans la tribune à la National Arena de Bucarest ont été choquées par Véronique Rabiot.

Cette scène, qui fait le tour de France ces dernières heures, pourrait mettre à mal l’équilibre de l’équipe de France. En effet, quand on sait que Didier Deschamps aime l’équilibre et l’union d’un groupe, il aura du pain sur la planche pour recoller les morceaux. Droite dans ses bottes, Véronique Rabiot, elle, n’a fait que défendre son fils. Comme à chaque fois.

Véronique Rabiot n’en est pas à son coup d’essai

Défendre son fils, c’est bien. Mais le défendre en pointant les autres du doigt, ça l’est beaucoup moins. En effet, ce n’est pas la première fois que Véronique Rabiot s’en prend à quelqu’un. On se souvient notamment de ses nombreuses sorties médiatiques lorsque le milieu de terrain tardait à prolonger au Paris SG en 2014/15. Idem lorsque le club de la capitale l’a laissé en tribunes pour les six derniers mois de son contrat, en 2019 :”Ce n’est pas qu’une impression. Adrien est prisonnier. Il est même otage du PSG. Bientôt, c’est au pain sec, à l’eau et au cachot ! Ce milieu est cruel. On le prend en otage parce qu’il ne veut pas resigner, alors qu’il ne fait que respecter son contrat”.

En janvier 2020, c’est le président de la FFF, Noël Le Graët, qui en avait pris pour son grade. En effet, lors d’une interview, le patron de la Fédération revenait sur le refus d’Adrien Rabiot d’être réserviste chez les Bleus avant le Mondial 2018. Il avait notamment voqué une tentative de réconciliation tuée dans l’œuf par la maman de Rabiot. Réponse de la concernée sur La chaîne L’Equipe: “Je n’ai eu aucun contact avec Monsieur Le Graët. Il ne m’a pas parlé, je ne lui ai pas parlé. (…) Je sais ce que Monsieur Le Graët a déclaré et aujourd’hui, droit dans mes bottes, je vous dis: Monsieur Le Graët est un menteur“.

Un témoin raconte l’entière vérité

Témoin de la scène qui selon lui, a duré “cinq minutes, pas plus”, Walid, lui assure que les proches de Paul Pogba n’ont eu aucune réaction concernant Adrien Rabiot. En effet, l’auditeur de l’After Foot explique même qu’il était en train de discuter avec Mathias Pogba, l’un des frères du milieu de terrain :”On parlait un peu du 3-5-2. On n’était pas d’accord sur ça, mais c’était vraiment axé dessus” a-t-il notamment déclaré. D’ailleurs, selon ses dires, le clash a vraiment débuté après le tir au but décisif manqué par Kylian Mbappé :”À ce moment-là, Mme Rabiot se lève et parle au père de Kylian Mbappé. On tend l’oreille, mais on n’entend pas“.

Après cette fameuse discussion, la maman d’Adrien Rabiot se tourne vers Walid et son frère. C’est alors qu’elle explique ce qu’elle a dit au papa de Kylian Mbappé :”Je viens de parler à M. Mbappé et je lui ai dit qu’il faudrait qu’il recadre son fils“. Pas d’accord avec les dires de la dame, il répond tout simplement que ça pouvait arriver de rater un pénalty : “Là, elle me pointe du doigt et me dit: «C’est là où vous vous trompez. Vous pensez que c’est un grand joueur, mais en fait, c’est un enfant qui pense être un grand joueur“.